mardi 15 mai 2018

Morts à Gaza: Israël a "défendu sa frontière", selon Aliot (FN)


Le député Louis Aliot, compagnon de la présidente du FN Marine Le Pen, a estimé mardi qu'Israël avait "défendu (sa) frontière", au lendemain de violences meurtrières près de la bande de Gaza, où des soldats israéliens ont tué près de 60 émeutiers et terroristes Palestiniens.......Détails.......

"Le Hamas a poussé les masses palestiniennes à franchir la frontière et les Israéliens ont défendu la frontière", a affirmé sur Sud Radio le député FN des Pyrénées-Orientales.
"Je ne pense pas que (le président américain) Donald Trump soit plus responsable aujourd'hui" des violences "que ne l'étaient les autres avant lui", a ajouté M. Aliot, membre du bureau exécutif du FN, un parti longtemps accusé d'antisémitisme que sa présidente Marine Le Pen a voulu à cet égard dédiaboliser.
Les violents affrontements entre Israéliens et Palestiniens ont coïncidé avec l'inauguration, à quelques dizaines de kilomètres de là, de la nouvelle ambassade américaine à Jérusalem, reconnue par Washington comme "capitale d'Israël" en dépit des mises en garde de toutes parts.
"Cette colère (des Palestiniens) dure depuis longtemps". "Le problème d'Israël et de la Palestine ne va pas se régler aujourd'hui et il n'est pas que le problème de Jérusalem capitale d'Israël.
C'est un problème global dont il faudra un jour que beaucoup de monde se saisisse pour le régler définitivement", a ajouté le responsable frontiste, qui soutient la position française d'une solution à deux Etats.
"Nous sommes favorables à la reconnaissance d'un Etat palestinien avec la garantie de la sécurité d'un Etat israélien reconnu par les autres pays arabes", a-t-il développé.

 Vous avez un business ? 
 Le député du FN a en outre estimé qu'en France, "nous commençons à subir, dans nos rues et dans nos villes, les mêmes modes opératoires de terrorisme que les Israéliens subissent depuis déjà longtemps sur leur territoire".
Selon le responsable frontiste, une visite de Marine Le Pen en Israël "se fera" bien que le Crif (Conseil représentatif des institutions juives de France) fasse "pression sur le gouvernement israélien pour ne pas recevoir les membres du FN".
"On a quand même beaucoup d'amis en Israël, a-t-il ajouté. Moi j'y suis déjà allé. Quelqu'un comme (le député FN du Gard) Gilbert Collard est souvent invité et il ira peut-être d'ailleurs dans les semaines ou les mois qui viennent".
Pour M. Aliot, le Crif "mène une guerre d'arrière-garde, alors que tout le monde sait très bien aujourd'hui que le principal antisémitisme en France est d'origine islamique et que l'extrême droite, à laquelle nous n'appartenons pas, est tellement résiduelle qu'elle n'est une menace pour personne".
Israéliens et Palestiniens se préparaient à de nouveaux affrontements mardi dans les Territoires au lendemain de la journée la plus meurtrière du conflit depuis quatre ans.

Source TV5 Monde
Vous nous aimez, prouvez-le....


 
Suivez-nous sur FaceBook ici:
Suivez nous sur Facebook... 
Sommaire
 Vous avez un business ? 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire