mardi 29 mai 2018

Révélation: Des négociations secrètes se seraient tenues entre Israéliens et Iraniens en Jordanie...

 
Selon le journal israélien Maariv, la semaine dernière, des négociations secrètes se seraient tenues dans la capitale jordanienne Amman entre Israéliens et Iraniens concernant la guerre en Syrie. Selon le journal, un accord serait sur le point d’être conclu......Détails.......

Selon le journal Maariv, l’Iran aurait été représentée par son ambassadeur en Jordanie assisté par une délégation venue d'Iran. Israël y aurait envoyé une délégation composée de personnels sécuritaires de haut niveau, dont des hauts responsables de Tsahal. La délégation israélienne était dirigée par le numéro deux du Mossad.
Les discussions menées par l'intermédiaire jordanien se seraient concentrées sur la guerre en Syrie et notamment sur les villes de Deraa et de Quneitra, non loin de la frontière israélienne.
Les discussions pourraient déboucher sur un accord qui consisterait à ce que l’Iran, le Hezbollah et leurs alliés mettent fin à toutes leurs opérations militaires en Syrie, laissant ainsi l’armée syrienne faire le "job".

La Jordanie empêchera alors toute incursion d’éléments armés étrangers sur le sol syrien.
En contrepartie, Assad devra s’engager envers Israël et la Jordanie à ne plus faire appel aux iraniens pour intervenir dans les conflits régionaux.
Israël aurait profité de cette rencontre pour avertir l’Iran qu'en cas de nouvelle implication de l'Iran dans la région, Israël pourrait s'engager dans une guerre ouverte.
Il est probable que les russes soient intervenus pour obliger les iraniens à négocier avec les services sécuritaires israéliens mais rien n'a été confirmé sur le sujet.
Selon Maariv, ce n'est pas la première réunion de ce genre. D'autres rencontres ont eu lieu après qu' Israël ait mené des attaques contre des sites iraniens en Syrie durant ces derniers mois.
Source Koide9enisrael
Vous nous aimez, prouvez-le....


 
Suivez-nous sur FaceBook ici:
Suivez nous sur Facebook... 
Sommaire
 Vous avez un business ? 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire