mardi 23 octobre 2018

La France insoumise condamne le Medef pour avoir organisé un voyage en Israël !


"France insoumise Rennes métropole, au nom de la cause palestinienne, condamne le voyage de 185 entrepreneurs bretons en Israël la semaine dernière". L’union des entreprises d’Ille-et-Vilaine se dit stupéfaite et répond avec humour.......Détails........



185 membres de l’Union des Entreprises d’Ille et Vilaine, accompagnée d’élus socialistes, ont voyagé en Israël du 13 au 17 octobre, pour faire du réseau, établir des contacts, examiner les opportunités d’affaires.
Une visite que France Insoumise Rennes métropole « condamne fermement » dans un communiqué, estimant que « la politique développée par l’État Israélien [est] marquée par un régime violent, ouvertement d’extrême droite, qui renforce et assume la poursuite de la colonisation des territoires palestiniens » .

« Falsification de la réalité »

Et France insoumise de faire la leçon au Medef : « Nous suggérons aux acteurs économiques de se renseigner au préalable sur la situation en Israël et dans les territoires illégalement occupés. 
Nous ne pouvons que regretter, par exemple, la falsification de la réalité avec la présentation d’un prétendu miracle économique en matière agricole, qui est surtout basé sur l’exploitation et la captation de la ressource en eau au détriment des populations palestiniennes. »
France insoumise réclame que « les citoyens d’Ille et Vilaine aient entière connaissance des conditions des échanges qui déboucheraient de cette visite commerciale et que la liste des entreprises parties prenantes à cette visite soit rendue publique » .

 Vernissage et exposition Beni Gassenbauer


« Violence des propos »

En réponse, Bruno Cressard, vice-président de l’Union des Entreprises d’Ille et Vilaine, s’étonne, lui aussi dans un communiqué, « de cette réaction tardive à un voyage programmé depuis plusieurs mois. Je laisse à la France insoumise de Rennes la responsabilité de la violence de ses propos. 
L’objet de cette visite essentiellement axée sur l’économie était aussi d’aider les décideurs économiques bretilliens à mieux comprendre les enjeux de la situation politique et sociale en Israël et il leur appartient désormais d’apprécier librement s’ils entendent ou non faire des affaires dans ce pays » .
Quant à la « demande de publicité des échanges qui pourront naître avec des entreprises israéliennes et qui profiteront tant à l’économie de notre territoire qu’aux travailleurs Israéliens qu’ils soient juifs, musulmans, d’une autre confession ou athées » , elle « procède clairement d’une volonté d’ostraciser et est totalement incongrue ! » , ajoute Bruno Cressard.

Coorganiser un voyage au Venezuela

Et le vice-président de l’Union des Entreprises d’Ille et Vilaine de renvoyer la France insoumise dans ses contradictions : « Nous procéderons prochainement au choix de la destination qui sera retenue pour nos 20es Rencontres Internationales en 2019. 
Si notre choix est le Venezuela, qui se caractérise par une situation humaine, sociale et économique catastrophique, nous ne manquerons pas de soumettre ce choix et de proposer une co-organisation à la France Insoumise ! »

Source Ouest France
Vous nous aimez, prouvez-le....


Suivez-nous sur FaceBook ici:
Suivez nous sur Facebook... 
Sommaire
 Vous avez un business ? 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire