jeudi 14 juin 2018

Fair-play financier: Maccabi Tel Aviv sanctionné par l'UEFA


Si le PSG n'a pas reçu de sanction dans le cadre du fair-play financier ce mercredi, d'autres clubs n'ont pas satisfait l'organe de contrôle de l'UEFA......Détails........



Outre le PSG et l'OM, dix autres clubs européens ont découvert le jugement rendu ce mercredi par l'instance de contrôle (ICFC) de l'UEFA dans le cadre du fair-play financier. 
Comme le champion de France, dont l'enquête est désormais close à son encontre, cinq autres formations ont échappé à toute sanction: Krasnodar, Lokomotiv Moscou, AS Monaco, AS Roma et le Zénit Saint-Petersbourg.
Un peu moins bons élèves, trois autres clubs restent sous le coup de la surveillance du fair-play financier, mais échappent à des sanctions: Astana, Besiktas et Porto. 
"Le régime de règlement continuera à s'appliquer pour la saison 2018-2019 tant pour le FC Astana que pour le Beşiktaş, et jusqu'à la saison 2020/2021 pour le FC Porto, comme prévu à l'origine", précise l'UEFA.
Encore moins bons élèves, l'Inter Milan, Fenerbahçe et Trabzonspor, eux, n'ont pas vraiment convaincu l'instance de contrôle en ayant "partiellement rempli leurs objectifs en 2017-2018". 
"En conséquence, les mesures sportives prévues, telles que les restrictions de transferts et la limitation du nombre de joueurs inscrits sur la liste A ne seront pas levées et continueront de s'appliquer pendant la saison 2018-19 (jusqu'en 2020 pour le Fener). 
Les contributions financières supplémentaires, le cas échéant, seront retenues comme spécifié dans chaque accord respectif."
Par ailleurs, le dossier du Rubin Kazan a été renvoyé devant la Chambre d'arbitrage de l'ICFC "car le club a violé son accord de règlement signé en mai 2014, en ne respectant pas son seuil de rentabilité lors de la saison 2017-2018". Le club russe s'expose donc à de futures sanctions. 
Comme annoncé un peu plus tôt ce mercredi, l'OM a écopé d'une amende, mais s'en tire plutôt bien avec "seulement" 100 000 euros à payer "pour une infraction mineure", et restera sous surveillance la saison prochaine.
Enfin, Galatasaray et le Maccabi Tel-Aviv "n'ont pas respecté l'exigence d'équilibre et ont convenu des accords de règlement". 
Le club turc s'engage à atteindre la pleine conformité de son seuil de rentabilité en 2021-2022, avec une amende de 15 millions d'euros à payer, dont 9 avec sursis, et 21 joueurs inscrits au lieu de 25 pour les compétitions européennes. 
Mêmes sanctions mais moins élevées pour le club israélien, avec 1 million d'euros d'amende, dont 800 000 euros avec sursis, et 22 joueurs inscrits au lieu de 25 en 2018-2019.

Source BFMTV
Vous nous aimez, prouvez-le....


Suivez-nous sur FaceBook ici:
Suivez nous sur Facebook... 
Sommaire
 Vous avez un business ? 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire