Chargement...

dimanche 23 juillet 2017

Erdogan ne manque pas d'humour concernant les violences Palestiniennes......

  
 
Ce dimanche matin, le dictateur Turc Recep Tayyip Erdogan a enfoncé le clou en déclarant que " le monde musulman ne peut pas garder le silence à la lumière des événements à la Mosquée al-Aqsa. Il a également condamné " la violence excessive " des forces de sécurité d'Israël lors des affrontements......Détails...... 
 

Ces déclarations ont été faites par le Président de la Turquie, Recep Tayyip Erdogan, lors d'une conférence de presse donnée à l'aéroport Ataturk d'Istanbul avant son départ pour l'Arabie Saoudite, le Koweït et le Qatar.
Erdogan a osé qualifier les trois Palestiniens tués lors des affrontements aux abord du Mont du Temple vendredi de «martyrs», terme couramment utilisé dans le monde Musulman pour glorifier les terroristes.
Erdogan joue un jeu dangereux car la Turquie sombre chaque jour un peu plus dans l'antisémitisme et son discours stupide, digne des dirigeants Palestiniens, ne va rien arranger.
Rappelons que deux manifestations menaçantes et violentes devant plusieurs synagogues de Turquie ont eu lieu le week-end dernier, on aurait donc pu espérer un apaisement de la part du Président, son discours de ce matin prouve le contraire.
Erdogan a ajouté : " Les forces Israéliennes doivent s'abstenir de toute utilisation de la violence et agir conformément au droit international et aux valeurs humaines fondamentales. Le monde Musulman ne peut pas garder le silence en raison des violations en cours à la Mosquée al-Aqsa à Jérusalem".
Bien évidemment, pas un mot sur les attaques Palestiniennes, sur les émeutes et sur les attaques quotidiennes contre des civils et contre les forces de sécurité, à croire que ce type vit sur une autre planète !
Le vice-Premier Ministre turc a ajouté: "Israël pratique un terrorisme d'Etat à al-Aqsa, al-Aqsa est un lieu sacré pour les musulmans mais malheureusement, Israël poursuit depuis des années sa politique de terrorisme d'Etat en ce lieu de culte...".
Jeudi soir, le Président Rivlin avait parlé avec Erdogan, lui demandant d'intervenir pour calmer les esprits, malgré l'opposition du Premier ministre Benjamin Netanyahu et du ministère des Affaires étrangères.

Il est donc clair que Erdogan a choisi de mettre de l'huile sur le feu, comme à son habitude.
Cependant, il a un sacré sens de l'humour.
De plus, demander aux forces de sécurité Israéliennes de "s'abstenir de toute utilisation de la violence et d'agir conformément au droit international et aux valeurs humaines fondamentales" alors que ce dictateur a fait emprisonner plus de 100.000 personnes cette année en Turquie, c'est tout simplement du délire..... 

 
Source Koide9enisrael

Suivez-nous sur FaceBook ici:
Suivez nous sur Facebook...
Sommaire

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire