Chargement...

lundi 17 juillet 2017

Jérusalem: un accrochage à la fin de la prière de centaines de musulmans

 
Des prières de nuit ont eu lieu dimanche à l'extérieur du mont du Temple, où un important groupe de fidèles s'est réuni et où un accrochage a eu lieu alors que la communauté musulmane de Jérusalem cherche à manifester contre des mesures sécuritaires supplémentaires imposées par Israël.....Détails......



Des centaines de fidèles ont refusé de pénétrer sur le lieu saint connu des musulmans sous le nom de complexe Haram al-Sharif (Noble sanctuaire), qui comprend la mosquée Al-Aqsa et le dôme du Rocher.
Ils ont organisé des prières dès midi aux abords de l'entrée de la porte des Lions pour protester contre les nouvelles mesures de sécurité, notamment les détecteurs de métaux.
"Nous refusons les changements imposés par le gouvernement israélien", a déclaré cheikh Omar Kiswani, le directeur de la mosquée Al-Aqsa, située sur l'esplanade des Mosquées.
Dans la soirée, un incident s'est produit au moment où un policier israélien a voulu filmer le groupe d'hommes qui priaient à l'entrée du mont du Temple (photo ci-dessous).
Des témoins ont indiqué qu'alors que les prières touchaient à leur fin, le chef de la prière s'est dirigé brusquement en direction de l'officier tandis que les autres fidèles criaient et ont cherché à semer la pagaille.


La police a dispersé la foule rapidement et a ordonné aux médias de quitter la scène.
Israël a rouvert dimanche l'accès au Mont du Temple aux musulmans et aux visiteurs, selon la requête formulée samedi par Benyamin Netanyahou, après sa fermeture vendredi, décidée suite à l'attaque terroriste menée par trois Arabes israéliens sur le site, qui a coûté la vie à deux policiers.
"Il a été décidé de rouvrir le Mont du Temple (l'esplanade des Mosquées) progressivement demain pour les fidèles, les visiteurs et les touristes", a annoncé samedi soir un communiqué du bureau du Premier ministre.
Depuis deux jours, Israël a subi les pressions de plusieurs pays arabes et musulmans pour laisser entrer et prier les musulmans sur le site, et s'est vu accusé d'avoir voulu changer le statu quo qui y prévaut.

Source I24News
Suivez-nous sur FaceBook ici:
Suivez nous sur Facebook...
Sommaire

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire