jeudi 10 janvier 2019

Maroc: Saisie de 13 tonnes de cannabis.....aux couleurs d’Israël !


Après la saisie d’une cargaison de résine de cannabis dans le port de Tanger Med, les éléments du BCIJ se sont rendus sur place pour approfondir l’enquête sur un trafic aux multiples ramifications. L’emballage de la drogue saisie portait des étiquettes ou figure le drapeau d’Israël !.......Détails........



Les éléments du BCIJ se sont rendus, au cours des deux derniers jours, à Tétouan et Chefchaouen pour enquêter sur une importante cargaison de résine de cannabis saisie, le week-end dernier, dans le port de Tanger Med. 
Les éléments de cette police spéciale doivent vérifier certaines données recueillies lors des investigations préliminaires. 
D’autant que l’on a découvert, dans ce chargement, des emballages portant le drapeau israélien.
Rappelons que le Maroc est le principal fournisseur de cannabis d’Israël alors il est possible que ces 13 tonnes de résine de cannabis, emballées pour être exportées, et portant des étiquettes où figurent le nom et le drapeau d’Israël, aient eu pour destination finale l'Etat hébreu....
Selon des sources autorisées, certains barons de la drogue de Tanger, Kenitra, Tétouan et Chefchaoun seraient impliqués dans ce trafic.
Ces ramifications ont poussé le BCIJ à prendre l’affaire en main et à se déplacer à Tanger pour approfondir cette enquête. 
On ignore encore les noms des personnes suspectées d’être mêlées à cette opération. 
Mais l'enquête suit son cours  afin d'identifier les commanditaires et les complices de ce trafic, dont la cargaison était sur le point de quitter le port de Tanger Med.
Le quotidien Al Ahdhat Al Maghribia rapporte ainsi, dans son édition de ce jeudi 10 janvier, qu’il existe une coordination entre la police judiciaire de Tétouan et le BCIJ pour passer au crible les dossiers de certains suspects et localiser les lieux où ils se trouvent. 
Certaines sources affirment qu’il n’est pas exclu que cette affaire ouvre la boite de Pandore comme ce fut le cas dans le dossier de «Dany». Un trafic de stupéfiants qui avait fait tomber des responsables de la police, des fonctionnaires et des barons de la drogue.
Depuis la saisie de cette cargaison, plusieurs suspects ont d'ailleiurs d'ores et déjà pris la poudre de l’escampette et certains sont connus pour leur rapidité et leur agilité à fuir. 
Il est même probable, affirment certaines sources, qu’ils aient déjà quitté le Maroc. Une éventualité qui nécessiterait une coordination policière avec l’Espagne pour suivre les traces des trafiquants en fuite.
Dans ce même contexte, Al Ahdat Al Maghribia révèle que le Marocain qui a été grièvement blessé par balles à Puerta Banus à Marbella, serait victime d’un règlement de comptes entre trafiquants de drogues. 
Les autorités espagnoles croient savoir que le commanditaire de cette tentative d’assassinat se trouve au Maroc où il ferait l’objet d’un avis de recherche.

Source Le 360
Vous nous aimez, prouvez-le....


Suivez-nous sur FaceBook ici:
Suivez nous sur Facebook... 
Sommaire
 Vous avez un business ? 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire