Chargement...

jeudi 29 juin 2017

Une exposition sur des Justes polonais au siège de l’Union Européenne à Bruxelles

 
 
Une exposition intitulée: ‘Les bons samaritains de Pologne’ vient d’ouvrir ses portes au siège de l’Union européenne à Bruxelles. Elle relate l’histoire d’une famille de fermiers polonais assassinée par les Nazis pour avoir caché des Juifs pendant la Seconde Guerre mondiale......



Józef Ulma et son épouse Wiktoria vivaient avec leurs six jeunes enfants dans le petit village de Markowa, près de la ville de Łańcut, dans le sud-est de la Pologne. Au cours de l’automne 1942, une famille juive de Łańcut est arrivée à Markowa pour se cacher et le couple Ulma, au péril de sa vie, a accepté de l’héberger secrètement.
Malheureusement, une année plus tard, la présence de huit Juifs qui se dissimulaient dans la cave de la ferme a été découverte par les Nazis et la police allemande les a tous assassinés.
Faisant preuve d’une cruauté incroyable, elle a aussi tué à bout portant Józef Ulma et son épouse Wiktoria, qui était enceinte de sept mois, et leurs six jeunes enfants.

En 1995, le mémorial de Yad Vashem a accordé à titre posthume le titre de ‘Justes parmi les Nations’ au couple Ulma pour son courage et son abnégation. De son côté, l’Eglise catholique romaine aurait entamé récemment des démarches pour leur béatification.
L’exposition de Bruxelles relate d’autres actes de bravoure pour sauver des Juifs de Pologne du sud-est.
A Markowa, 21 Juifs ont survécu à la Shoah. L’exposition a déjà été présentée dans 24 pays avant d’arriver au siège de l’UE en Belgique.
Par ailleurs, le Musée de la famille Ulma sur les Polonais qui ont sauvé des Juifs a ouvert ses portes l’an dernier à Markowa.

Claire Dana-Picard
Source Chiourim
Suivez-nous sur FaceBook ici:
Suivez nous sur Facebook...
Sommaire

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire