Chargement...

jeudi 3 août 2017

selon l’ancien mufti de Jérusalem, Israël aurait implanté des équipements d’espionnage dans la mosquée Al-Aqsa !

 
" A l’intérieur de la mosquée et dans les bureaux de la mosquée, des carreaux ont été retirés et remis en place. Et nous savons ce qui se cache derrière ces carreaux," déclare l’ancien grand mufti de Jérusalem, le Sheikh Ekrima Sa'id Sabri (photo ci-dessus). Il fait appel au monde musulman pour qu’il se rallie contre Israël.....Détails.........



Le Sheikh Ekrima Sa'id Sabri, ancien grand mufti de Jérusalem, actuellement président du conseil suprême musulman en Israël, a lancé ces allégations tenant de l’incitation à la violence contre l’Etat juif.
"Les autorités d’occupation (Israël), ont caché des équipements permettant d’espionner l’intérieur de la mosquée Al-Aqsa et sous la mosquée pendant que le site était fermé", dit-il sur les média sociaux en arabe.
Connu comme l’un des personnages les plus extrémistes de la communauté musulmane, il n’a pas caché par le passé son soutien aux attentats contre des Israéliens.
Il ajoute, qu’un comité a été créé par le Waqf (l’autorité religieuse musulmane responsable de la gestion du mont du Temple) chargé d’examiner les dégâts qu’auraient causé les Israéliens au site pendant cette période de fermeture. " Des personnes ont remarqué que certains carreaux ont été retirés puis remis en place dans la mosquée et dans les bureaux attenants. Nous savons ce qui se cache derrière."
Sheikh Ekrima Sa'id Sabri a également appelé le monde musulman et la nation arabe à " se réveiller" pour faire pression sur Israël, par tous les moyens nécessaires, pour défendre la mosquée Al-Aqsa.
Maor Zemach, le président de l’organisation sioniste  non gouvernementale, Lach Yerushalayim ("pour toi, Jérusalem"), a répondu à ces accusations, qualifiant le Sheikh Sabri comme "l’un des figures proéminentes  de la  glorification du terrorisme à Jérusalem."
Il poursuit "sa campagne habituelle de diffamation contre l’Etat d’Israël et le peuple d’Israël," ajoute Maor Zemach. "ce personnage aurait du être expulsé de Jérusalem depuis longtemps. Et je demande aux autorités de lui interdire l’accès de Jérusalem pour le bien de tous les habitants de la ville."


Par Esther Vantu

Source Koide9enisrael
Suivez-nous sur FaceBook ici:
Suivez nous sur Facebook...
Sommaire
Source

1 commentaire:

  1. Effectivement, cela m'a l'air dramatique. Et comment vont les enfants en Syrie et en Irak ? Et les chrétiens en dans les pays arabes ? Ah oui, on en parlera une fois que le mystère du vitrier fantôme aura été résolu...

    RépondreSupprimer