Chargement...

dimanche 4 juin 2017

Sondage : La grande majorité des Israéliens préfèrent la souveraineté sur Jérusalem plutôt qu'un accord de Paix !


 
Bien qu'il ait souvent été rapporté que la plupart des Israéliens sont favorables à la solution à deux Etats pour deux peuples pour résoudre le conflit Israélo-palestinien, lorsque Jérusalem est ajoutée à l'équation, le résultat est totalement différent.......Détails.........

Une enquête publiée cette semaine a révélé que 67% des Israéliens s'opposerait un accord de paix qui accorderait aux Palestiniens la souveraineté partielle sur la vieille ville de Jérusalem, seulement 33% le soutiendraient.
L'opposition à un accord de paix passe à 84% si celui-ci accorde aux Palestiniens la pleine souveraineté sur la vieille ville.
Le sondage, commandé par Israël Hayom et effectué par l'institut de sondages et de recherche Maagar Mochot, montre également que 47% des Israéliens soutiendraient un accord de paix sur la base des frontières de 1967 avec des échanges de terres qui préserveraient les grands blocs juifs de Judée et de Samarie.

Les partisans de la « division » de Jérusalem affirmant que les Palestiniens seraient d'accord pour n'avoir qu'une souveraineté partielle sur Jérusalem mais quiconque est familier avec la rhétorique palestinienne sait que l'expression « un Etat palestinien avec Jérusalem-Est comme capitale » ne se réfère pas seulement aux quartiers arabes de Jérusalem mais aussi sur la vieille ville dans son ensemble. 
En fait, dans le discours politique palestinien, la souveraineté sur le Mont du Temple implique non seulement la souveraineté sur le composé supérieur, mais aussi sur le Mur occidental lui-même et les autres murs qui l'entourent.
L'opposition à un accord accordant la souveraineté palestinienne sur toute - ou une partie de la vieille ville - serait probablement encore plus grande si le sondage avait été effectué avec uniquement des juifs.

En effet, parmi la gauche Israélienne modérée, il y a une majorité de citoyens qui s'opposeraient à donner aux Palestiniens la pleine souveraineté sur la Vieille Ville dans le cadre d'un accord de paix.
Les deux tiers de ceux qui ont déclaré qu'ils seraient d'accord pour renoncer à la souveraineté palestinienne dans la vieille ville dans le cadre d'un accord de paix ont déclaré qu'ils ne soutiendraient plus un tel accord si cette souveraineté s'étendait au Mur des Lamentations. 
Au total, c'est 95% du public Israélien, juif et arabe, qui s'opposerait à un accord de paix si ce dernier plaçait le Mur occidental et le reste de la vieille ville sous souveraineté Palestinienne.
Ce sondage met donc en évidence un point essentiel: Jérusalem est non seulement un symbole, mais doit être à l'avant et au centre de tout futur accord de Paix.
A la question de savoir s'il y avait une chance d'atteindre un accord de paix avec L'Autorité palestinienne dans un avenir proche, 75% ont répondu que non, 25% ont répondu que oui. 
La partie la plus fascinante du sondage concerne l'opinion des Israéliens "centristes". 
La sagesse conventionnelle est que le centre Israélien est une extension de la gauche mais le sondage montre que le centre politique s'est déplacé vers la droite. 
Cela signifie que les médias devraient peut-être revoir leur tendance naturelle à amalgamer le centre avec la gauche, notamment lorsqu'il s'agit de trouver divers scénarios de coalitions lors des élections et de diverses crises politiques.
Toujours selon le sondage, 7% se disent très à droite; 38% se définissent comme de droite; 34% ont déclaré faire partie du centre; 13% ont dit qu'ils étaient de gauche; 3% se sont déclaré très à gauche et 5% ont donné d'autres réponses.
 
Source Koide9enisrael
Suivez-nous sur FaceBook ici:
Suivez nous sur Facebook...
Sommaire

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire