Chargement...

mardi 14 février 2017

Une amphore vieille de 2700 ans a été trouvée par un pêcheur à Ashdod !



La semaine dernière, Israël Korenfeld, un archéologue Israélien, a rencontré un jeune homme qui a identifié le logo de IAA (Israel Antiquities Authority ) sur sa chemise. Il a alors confié à  l'archéologue qu'il avait une cruche ancienne (photo ci-dessus) qu'il avait trouvé dans la mer et qu'il voulait la remettre à l'IAA.....Détails......



Le jeune homme, qui a demandé à être identifié seulement par son prénom, Alexei, a dit à Korenfeld qu'il y a un an, il avait été sur la plage d'Ashdod et avec un ami, ils avaient pêché et avaient accroché une ancre en pierre et une cruche.
C'est cette amphore qui a été remis à l'archéologue. Le sort de l'ancre est encore un mystère.
Korenfeld a identifié l'objet comme étant une amphore typique du Premier Empire perse, datant du sixième siècle avant notre ère.
L'IAA estime que l'amphore faisait partie de la cargaison d'un navire.
Les chercheurs de l'IAA ont envoyé des échantillons des traces restantes du contenu de l'amphore dans un laboratoire afin de tenter de determiner ce que le recipient contenait.
Kobi Shavit, le directeur de l'Unité Marine de l'Autorité des Antiquités d'Israël (IAA), a déclaré: "Les découvertes archéologiques sur les sites côtiers d'Ashdod montrent qu'il existait des liens commerciaux et une importante activité maritime entre Ashdod et de nombreuses villes portuaires de Méditerranée.
Il y a cependant eut trés peu de découverte archéologiques dans la mer elle-même. Par conséquent, cette trouvaille dans les fonds marins est très importante pour compléter nos  connaissances archéologiques et historiques de l'ancienne Ashdod durant la période phénicienne et de l'exil de Babylone (597 avant notre ère).
Les informations fournies par Alexei nous permettront de concentrer nos recherches sur une zone assez limitée qu'il nous a donné dans l'espoir de faire des découvertes archéologiques plus importantes. Les amphores étaient souvent utilisées pour le transport du pétrole et du vin ".
L'IAA encourage les gens qui pourraient être en possession d'objets anciens à les remettre aux autorités afin qu'ils puissent être correctement étudiés et préservés dans le cadre de l'héritage culturel d'Israël.

Source Koide9enisrael
Suivez-nous sur FaceBook ici:
Suivez nous sur Facebook...
Sommaire  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire