Chargement...

dimanche 19 février 2017

Berlinale : Quand le festival de Berlin renoue avec la propagande de goebbels....

 
 
Et bien cette fois, le Festival du film de Berlin a fait fort. Le jury de la Berlinale a décerné ce dimanche le prix du meilleur documentaire à Raed Andoni pour son "film" sur le traumatisme d'anciens prisonniers palestiniens. A travers des jeux de rôle, d'anciens détenus vont revivre leur détention et notamment de soi-disant mauvais traitements qu'ils y auraient subi....Détails.....




Présenté en avant-première au festival du film de Berlin, «Istiyad Ashbah» reconstitue dans un hangar de Ramallah un centre d'interrogatoire israélien.
L'un des "acteurs" qui a tourné dans le film de Raed Andoni a été de nouveau emprisonné par les autorités israéliennes après le tournage.
Un autre avait préféré abandonner le tournage, étant je cite "trop bouleversé par cette expérience de reconstitution qui pousse le réalisme jusqu'au choix de la couleur du carrelage ou l'installation d'une poulie pour suspendre les participants dans la salle d'interrogatoire".
Raed Andoni a lui-même été incarcéré dans une prison israélienne souterraine située à Jérusalem, appelée «Al Moskobyia» par les Palestiniens.
Selon le réalisateur, "sous le motif de détention administrative, des milliers de Palestiniens qu'Israël considèrent comme dangereux pour la sécurité de l'Etat hébreu sont incarcérés. Certains disent avoir été victimes de torture".
Et bien voyons, rien que cela. Des milliers de palestiniens incarcérés sous le motif de détention administrative ! Et certains ont fait cas de tortures !
Je pense que le jury de la Berlinale s'est trompé de catégorie, il aurait du lui remettre le prix de la meilleure fiction et pas du meilleur documentaire.
Même le Hamas ne parle pas de milliers d'incarcérations sous le motif de détentions administratives !
Dommage que ce Festival s'est décrédibilisé en tombant dans la stupidité de primer un documentaire digne de la pure propagande nazie.
Les membres du jury ne savent-ils pas qu'Israel est une démocratie où le moindre écart est sanctionné devant la justice ?

En parlant de torture, ce Raed Andoni aurait dû faire un documentaire sur les nombreux cas de tortures au sein des prisons de L'Autorité Palestinienne ou sur les exécutions sommaires pratiquées par les milices du Hamas dans la Bande de Gaza.

Source Koide9enisrael
Suivez-nous sur FaceBook ici:
Suivez nous sur Facebook...
Sommaire  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire