mercredi 8 août 2018

Israël et le Hamas devraient signer une trêve de 5 ans à la fin du mois d'Août.....

 
Un haut responsable du Hamas a déclaré dans une interview accordée à l’agence de presse turque Anatoli que l'éventuel accord passé avec Israël et qui devrait durer 5 ans incluraient également la libération d’Israéliens emprisonnés dans la bande de Gaza mais n’a pas précisé si Israël serait tenu en échange de libérer des terroristes emprisonnés......Détails.......

Fin août, Israël et le Hamas devraient donc signer un accord de cessez-le-feu pour une durée de cinq ans, a déclaré mardi un haut responsable du Hamas lors d’une interview avec l’agence de presse turque Anatoli.
Ce haut responsable a ajouté que l'accord de cessez-le-feu inclurait la restitution des corps des soldats de Tsahal et la libération des Israéliens emprisonnés à Gaza mais n'a pas abordé le prix qu'Israël devra payer en échange.
Selon les journaux en Turquie, l'accord a été négocié par l'Egypte et par l'envoyé spécial des Nations unies pour le Moyen-Orient, Nikolai Mladanov, et comportera un cessez-le-feu temporaire de deux semaines, conduisant à un accord plus large.
Selon la même source, le point de passage de Rafah entre l’Égypte et la bande de Gaza sera ouvert quotidiennement.
Israël supprimera les restrictions sur le transfert de marchandises au passage de Kerem Shalom. 
En outre, selon le responsable, un port maritime et un aéroport seront construites dans la péninsule du Sinaï pour desservir la bande de Gaza. 
Ceci est cohérent avec les déclarations précédentes su journal libanais Al-Ahbar, qui est affilié au Hezbollah. 
Selon celui-ci, le Hamas mettra un terme aux attaques terroristes et aux ballons incendiaires en échange d'un allégement du blocus et la construction d’un port et d’un aéroport dans la péninsule du Sinaï.
En attendant cet accord, les tensions dans le voisinage de Gaza se sont poursuivies hier. 
Dans la journée, Tsahal a attaqué le nord de la bande de Gaza, tuant deux terroristes appartenant à la branche militaire du Hamas, les Brigades Al-Qassam, dans la région de Beit Lahiya, en réponse à une attaque de snippers contre des soldats.
Plus tard, le Hamas a publié un communiqué affirmant que les tireurs d’élite avaient tiré depuis un champ de tir mais n’avaient pas visé les soldats de Tsahal.
Côté israélien, on reste sceptique, les accords avec le Hamas sont rarement tenus et les terroristes de Gaza ont bien du mal à tenir les factions rivales issues d'autres mouvements islamistes.....Restons donc prudents et attendons de voir.

Source Koide9enisrael
Vous nous aimez, prouvez-le....



Suivez-nous sur FaceBook ici:
Suivez nous sur Facebook... 
Sommaire
 Vous avez un business ? 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire