lundi 11 juin 2018

Saeb Erekat fustige Jason Greenblatt pour avoir appelé à son éviction


Le négociateur en chef palestinien et secrétaire général de l'Organisation de Libération de la Palestine (OLP), Saeb Erekat, a fustigé dimanche l'envoyé des Etats-Unis pour le Moyen-Orient, Jason Greenblatt, après que le responsable de la Maison Blanche a appelé les Palestiniens à l'évincer.......Détails.......

Greenblatt a accusé Erekat d'avoir déployé une "rhétorique n’ayant eu pour effet que d’exacerber le conflit israélo-palestinien et d’avoir entravé les progrès vers un processus de paix".
Le secrétaire général de l'OLP a riposté dans une tribune parue dans le quotidien israélien Haaretz soutenant que le responsable américain "ne fait rien d'autre que de colporter les intérêts israéliens", et affirmant que "leurs réunions sont inutiles".
"M. Greenblatt promeut un programme visant à nier systématiquement les droits du peuple palestinien", a également écrit Erekat.
"Il ne parlera jamais du droit palestinien à l'autodétermination, ni d'une solution politique, il n'oserait pas évoquer une solution où les Palestiniens et les Israéliens seraient égaux".
"Lors de dizaines de réunions, M. Greenblatt a refusé de discuter des frontières, des colonies ou d'une solution à deux Etats. Aujourd'hui, son rôle consiste à colporter les intérêts israéliens auprès d'une communauté internationale sceptique".
Selon Erekat, Greenblatt sera "satisfait seulement quand les Palestiniens auront accepté l'idée du sionisme, renoncé à leurs droits politiques et signé en faveur de l'apartheid".
Plus tôt, lors d'une intervention manuscrite intitulée "Les Palestiniens méritent tellement mieux que Saeb Erekat", et publiée elle aussi dans Haaretz, Jason Greenblatt avait estimé que "d'autres perspectives palestiniennes pourraient nous aider à parvenir enfin à un accord de paix global où les vies des Palestiniens et Israéliens pourraient être meilleures".
L’éditorial de l’émissaire américain venait lui-même en réponse à celui posté il y a un mois, toujours dans le même journal, par le négociateur en chef palestinien qui accusait les Etats-Unis et l’administration Trump d’être le "partenaire d’occupation" d’Israël.

Source I24News
Vous nous aimez, prouvez-le....


 
Suivez-nous sur FaceBook ici:
Suivez nous sur Facebook... 
Sommaire
 Vous avez un business ? 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire