Chargement...

mardi 24 janvier 2017

Moqtada al-Sadr menace de lancer la Guerre Sainte en cas de transfert de l'Ambassade US !



Moqtada al-Sadr est le fils de l'ayatollah Sadeq al-Sadr, exécuté sous Saddam Hussein. Il est selon  ses partisans descendant du Prophète. Il réside à Koufa, près de Nadjaf, en Irak. Il est surtout connu pour être le chef de l'armée du Mahdi, malice chiite qui compterait plus de 30.000 combattants.....Détails.......




Ce mardi, Moqtada al-Sadr a déclaré que le transfert de l'ambassade américaine de Tel Aviv à Jérusalem serait une déclaration de guerre contre l'Islam : " Le transfert de l'ambassade américaine à Jérusalem serait une déclaration de guerre contre l'Islam, on ne peut pas être plus explicite que cela ".
Sadr, dont les forces armées ont combattu les forces américaines en Irak, a appelé à la formation d'une division spéciale pour " libérer Jérusalem " si cette décision était appliquée.
Sadr a ajouté que la Ligue arabe (basée au Caire) et l'Organisation de la coopération Islamique doivent prendre une position décisive sur cette question ou s'auto dissoudre.
Le religieux a également appelé à "la fermeture immédiate de l'ambassade américaine en Irak" au cas ou Washington aller de l'avant concernant ce transfert d'ambassade.
Rappelons que l'Armée du Mehdi fut accusée par l’armée américaine comme par de nombreux sunnites de constituer la plupart des escadrons de la mort qui commirent des exactions contre les sunnites.
À ce titre, Sadr est considéré par les États-Unis comme l’un de leurs principaux ennemis en Irak, au même titre que la guérilla sunnite.
Selon les Etats-Unis, l’armée du Mehdi serait soutenue par l’Iran ! Et bien nous y voilà.....Trump souhaite mettre fin aux accords sur le nucléaire Iranien et il semble bien que Téhéran soit pret à  utiliser tous les moyens à sa disposition pour l'en empêcher....
En attendant, ce Moqtada al-Sadr devrait rester tranquille, il n'est pas à l'abri de finir comme son père, Israël a le bras long !

Source Koide9enisrael
Suivez-nous sur FaceBook ici:
Suivez nous sur Facebook...
Sommaire 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire