Chargement...

mardi 24 janvier 2017

Le tabagisme, fléau de L'Armée Israélienne !


 
Selon une nouvelle étude publiée cette semaine dans la revue Nicotine & Tobacco Research, près de 40% des personnes qui finissent leur service militaire sont des fumeurs ! C'est deux fois plus élevé que la moyenne nationale......Détails.......




Des chercheurs de l'Université de Tel-Aviv, de l'Université hébraïque de Jérusalem et de l'Université de Haïfa ont mené cette étude en collaboration avec le Corps médical de l'armée israélienne. Les données ont été récoltées auprès de 30.000 soldats entre 1987 et 2011.
Environ 37% des soldats israéliens sont des fumeurs lorsqu'ils quittent l'armée, comparativement à 26% des nouvelles recrues.

Les chercheurs ont appelé à la création d'un organisme anti-tabac dans l'armée Israélienne afin de  résoudre le problème.
L'auteur principal de l'étude, le Dr Léa Rosen, de l'Université de Tel Aviv, a déclaré dans un communiqué : "Le gouvernement et le ministère de la Santé doivent rapidement coopérer avec l'armée israélienne afin de réduire le nombre de soldats qui commencent à fumer, d'encourager les soldats fumeurs à cesser de fumer et pour protéger les non-fumeurs contre l'exposition à la fumée de cigarette.
Nous devons prendre exemple sur les États-Unis, qui ont mené de vastes changements de politique afin de protéger ses soldats et d'améliorer l'état de préparation et de performance de ses unités de combat ".

Par comparaison, environ 20% des adultes israéliens fument. Le taux moyen en Europe est encore plus élevé.
Bien que le tabagisme ait diminué en Israël au cours des dernières décennies, l'étude n'a révélé aucun changement significatif au fil des ans parmis les soldats.

Les soldats combattants sont plus susceptibles de commencer à fumer pendant leur service qu'après.
Parmis ces fumeurs qui quittent l'armée, les hommes sont 40% et les femmes 32%.
Rappelons que de 50 à 65% des fumeurs meurent plus tôt en raison de causes liées au tabagisme.

Source Koide9enisrael
Suivez-nous sur FaceBook ici:
Suivez nous sur Facebook...
Sommaire 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire