mercredi 13 juin 2018

La secrétaire d'état américain à la Sécurité intérieure a visité l'imposante barrière frontalière séparant l'Egypte et Israël....

  

La  secrétaire d'état américain à la Sécurité intérieure, Kirstjen Nielsen, a inspecté la frontière entre Israël avec l'Egypte mardi afin de s'en inspirer pour la construction de la barrière frontalière qui doit séparer les Etats-Unis et le Mexique, que le président Donald Trump s'est engagé à construire lors de la campagne pour les élections présidentielles......Détails, photos et vidéo......
 

Trump a déclaré que les Etats-Unis ont besoin d'un mur de 3200 km le long de sa frontière avec le Mexique afin d'empêcher les immigrants illégaux d'entrer sur le territoire, ajoutant que le Mexique devrait payer pour ce projet.
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a frolé l'incident diplomatique avec le Mexique l'année dernière en soutenant publiquement la décision de Trump et en déclarant comme modèle possible la barrière frontalière séparant l'Egypte et Israël.
Un responsable américain qui a parlé à Reuters sous couvert d'anonymat a confirmé la visite de Nielsen à la frontière israélo-égyptienne.
 Celui-ci a déclaré: "Elle comprend les défis et les opportunités qui existent là-bas", sans donner plus de précisions.
Le département américain de la sécurité intérieure a refusé de commenter cette visite.
Dans une déclaration du 8 juin, elle avait déclaré que lors d'un voyage en Israël cette semaine, elle "recevrait un briefing concernant la technologie et les systèmes utilisés pour construire cette infrastructure frontalière israélienne".
La clôture israélienne, bordée de fils de fer, qui mesure entre 5 mètres et 8 mètres de haut, a été érigée en trois ans, elle mesure 230 km de long, séparant le désert du Sinaï et Israël.
Elle a coûté à Israël environ 380 millions de dollars.
Israël a construit cette barrière pour mettre fin à l'afflux de migrants africains venus d'Erytrée et du Soudan et pour éviter l'infiltration de terroristes affiliés à l'État Islamique (Daesh).
En mars, Trump a signé un projet de loi sur les dépenses fédérales du Congrès qui contenait 1,6 milliard de dollars pour payer les six premiers mois de travaux de la barrière, celle-ci devant au final coûter 25 milliards de dollars.






Source Koide9enisrael
Vous nous aimez, prouvez-le....


 
Suivez-nous sur FaceBook ici:
Suivez nous sur Facebook... 
Sommaire
 Vous avez un business ? 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire