mercredi 8 août 2018

Netanyahu en forme de croix gammée : Israël s'indigne d'une caricature d'un journal norvégien

 
Un important quotidien norvégien a publié le 7 août une caricature représentant le Premier ministre israélien, en forme de croix gammée, en train de frapper un druze. L'ambassadeur d'Israël en Norvège a demandé à la publication des excuses......Détails.......


Après la publication le 7 août dans un grand journal norvégien d'une caricature représentant le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou en train de chasser à coup de poings un Druze d'un banc réservé aux «Blancs», l'ambassadeur d'Israël en Norvège a exprimé son indignation.
Le Premier y est représenté de telle manière que ses membres forment une croix gammée.
Dans un tweet du 7 août, le diplomate israélien Raphael Schutz a qualifié la caricature  d'«exemple de l'imagerie antisémite la plus repoussante imaginable» et, partant, a demandé au journal Dagbladet de «retirer cette image nauséabonde et de s'excuser».
Le dessin illustre un article sur les protestations contre une loi récemment adoptée définissant Israël comme Etat-nation du peuple juif. Celle-ci s'est notamment attirée les foudres des Druzes et d’autres groupes minoritaires du pays, qui affirment qu’elle favorise le caractère juif du pays et fait d'eux des citoyens de seconde zone.

Les partisans de la loi font valoir qu’elle ne fait qu'officialiser le caractère juif déjà existant du pays, tandis que le caractère démocratique d’Israël et les dispositions en faveur de l’égalité sont déjà ancrées dans la législation.
Adoptée le 19 juillet par une courte majorité (62 voix contre 55), la loi définissant Israël comme «l'Etat-nation du peuple juif» a été défendue bec et ongle par le Premier ministre Benjamin Netayahou.

«C'est un moment décisif dans l'histoire de l'Etat d'Israël qui inscrit dans le marbre notre langue, notre hymne et notre drapeau», s’était-il félicité à l’issue du vote.
La loi stipule entre autres que «l'Etat considère que le développement des implantations juives relève de l'intérêt national et que l'Etat prendra les mesures pour encourager, promouvoir et servir cet intérêt».
Le dessin est toujours en ligne sur le site du Dagbladet. Le journal avait déjà rejeté des allégations d’antisémitisme à propos de certaines de ses caricatures, comme l'une qui comparait circoncision et pédophilie en 2017.

Source Francais RT
Vous nous aimez, prouvez-le....



Suivez-nous sur FaceBook ici:
Suivez nous sur Facebook... 
Sommaire
 Vous avez un business ? 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire