Chargement...

jeudi 11 mai 2017

La part de marché de la compagnie El Al a dégringolé de 11% au premier trimestre 2017


 
 
En raison de la forte augmentation de l'activité des entreprises étrangères entre Janvier et Avril 2017, El Al n'a enregistré qu'une maigre augmentation du nombre de passagers -seulement 6,53%- en dépit d'une augmentation de 20% du nombre total de passagers transitant par l'aéroport Ben Gurion......Détails........
 

Selon un nouveau rapport de l'Autorité aéroportuaire, la compagnie Israélienne nationale El Al a enregistré une perte d'environ 11% de part de marché de l'activité à l'aéroport Ben Gurion durant le premier trimestre de l'année 2017, principalement en raison de la hausse de l'activité des compagnies aériennes étrangères.  
Le rapport montre que près de 5.260.000 passagers ont transité par l'aéroport Ben-Gourion entre les mois de Janvier et Avril 2017, soit une augmentation de 20% par rapport à 2016. 
Cependant, l'augmentation du nombre de passagers de El Al au cours de cette période n'a été que 6,53%, sa part de marché est passée de 34,68% à 30,78%. 
Rien qu'en Avril, l'augmentation globale du nombre de passagers en transit par l'aéroport Ben Gourion était d'environ 26% et l'augmentation des passagers de El Al était de 5,63%. 
Sa part de marché est passée de 33,04% en Avril 2016 à 27,7% en 2017 soit environ 16% de moins.
El Al a attribué cette baisse de part du marché à l'arrivée de nouvelles compagnies aériennes et à l'augmentation des activités des compagnies déjà présentes.
Le rapport a montré que Turkish Airlines a conservé sa position de leader, la société ayant transporté le plus grand nombre de passagers depuis l'aéroport Ben Gurion, suivie par EasyJet, Aeroflot, Lufthansa, Ukraine Airline, Wizz Air, United, Israir et Pegasus.

Les pays leaders ont été la Turquie, puis la Russie, l'Est de l'Asie, l'Europe et l'Amérique du Nord.
Les villes ayant enregistrées le plus d'activités sont : Istanbul,New York, Paris, Londres et Moscou.
 
Source Koide9enisrael
Suivez-nous sur FaceBook ici:
Suivez nous sur Facebook...
Sommaire 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire