dimanche 30 juin 2019

Tesco prépare des magasins sans caisse à la Amazon Go grace à un partenariat avec l'israélien Trigo Vision


Le distributeur britannique a annoncé un partenariat avec Trigo Vision, une startup israélienne spécialisée dans l'intelligence artificielle, afin de disposer de ses propres magasins sans caisse sur le même modèle qu'Amazon Go......Détails........



Le distributeur britannique Tesco a annoncé lors de sa journée Capital Markets Day qu'il allait travailler avec la start-up Trigo Vision sur de nouveaux magasins automatisés. 
La technologie de Trigo Vision sait détecter les produits que les clients saisissent en magasin grâce à un réseau de caméras et des capteurs sur les étagères, pour que l'enseigne les débite automatiquement du montant de leurs courses lorsqu'ils quittent le magasin.
Pour l'instant, Tesco avait testé le self-checkout l'année dernière par le biais d'une application mobile "Scan Pay Go". 
Il a ensuite ouvert un magasin sans caisse dans le quartier de Clapham à Londres, comme le font déjà d'autres distributeurs britanniques comme Sainsbury's à Holborn à Londres depuis le début 2019. 
Ce partenariat avec Trigo Vision témoigne néanmoins des ambitions renforcées de l'enseigne. Plutôt que de demander au client de scanner ses articles avec un QR code pour payer sur l'app, cette nouvelle technologie lui permet d'être débité automatiquement en sortant du magasin avec ses courses en main. 
Les acheteurs seront donc invités à entrer leurs informations de paiement dans une application au préalable.
Le plus gros distributeur britannique, avec 27,8% de parts de marché, annonce que ce projet de magasins automatisés est encore en phase d'élaboration : une porte-parole de Tesco affirme que les magasins sans caisse sont "quelque chose que nous testons, mais que nous ne sommes pas encore prêts à déployer". Le distributeur n'a pas annoncé le nombre de magasins qu'il compte adapter à cette technologie.
Trigo Vision a levé 7 millions de dollars auprès des fonds de capital-risque Vertex Ventures et Hetz Ventures. 
La start-up israélienne a été fondée en 2017 par les frères Michael et Daniel Gabay et dénombre 35 employés. Elle a déjà annoncé un partenariat avec Shufersal, la plus grande enseigne de grande distribution israélienne. Ils ont lancé ensemble un programme pilote à Tel Aviv, avec l'ambition de débuter d'ici un an le déploiement à 272 magasins.
Amazon a créé une impulsion en ouvrant son premier magasin Amazon Go en janvier 2018. D'autres distributeurs s'inspirent de ce modèle de vente sans caisse ni checkout par l'usage de caméras. 
Le projet est en forte expansion : d'après Bloomberg, Amazon prévoit d'ouvrir 3.000 magasins Amazon Go aux États-Unis d'ici 2021. 
Selon des estimations d'un analyste de Morgan Stanley, Amazon pourrait dépenser jusqu’à 3 milliards de dollars pour réaliser cet objectif. Le géant américain de l'e-commerce a par ailleurs pour projet d'ouvrir un Amazon Go à Oxford Circus à Londres, ce qui explique en partie les avancées de ses compétiteurs britanniques sur ce marché. 
Trigo Vision affirme que sa technologie de reconnaissance d'image lui permet de réaliser les mêmes performances en utilisant moins de cameras qu'Amazon.

Source LSA Conso
Vous nous aimez, prouvez-le....


Suivez-nous sur FaceBook ici:
Suivez nous sur Facebook... 
Sommaire
 Vous avez un business ?