jeudi 10 janvier 2019

Les inquiétudes des Etats-Unis et d'Israël sur les compagnies de télécommunication en Chine


Le conseiller à la sécurité nationale du président américain Donald Trump, John Bolton, a fait part de son inquiétude face à l'utilisation d'équipements de télécommunication chinois dans des secteurs sensibles lors d'une réunion avec le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, a déclaré mercredi un responsable américain, a  rapporté Reuters......Analyse.......



«Nous sommes tous préoccupés par le vol de propriété intellectuelle et par les entreprises de télécommunication chinoises utilisées par la Chine à des fins de collecte de renseignements», a déclaré un haut responsable de l'administration qui a été informé des pourparlers.
L’administration Trump a pris une série de mesures visant à limiter la pénétration du marché par Huawei Technologies Cos Ltd et ZTE Corp, deux des plus importants fabricants d’équipement de réseau en Chine. 
Les deux sociétés ont nié que leurs produits étaient utilisés pour espionner.
L'administration ne veut aucun obstacle à la possibilité de partager des informations sensibles avec les Israéliens, a déclaré le responsable aux journalistes avant la réunion, évoquant les inquiétudes concernant la technologie et les investissements chinois dans le port de Haïfa.
« Nous l'avons spécifiquement mis à l'ordre du jour », a déclaré le responsable.
Le gouvernement Netanyahu, frustré par les conflits de travail qui ont perturbé les artères commerciales israéliennes, a donné le feu vert au groupe international des ports de Shanghai, en Chine, pour exploiter un port privé à Haïfa, un important débouché pour la sixième flotte américaine.
Un signe possible du mécontentement des États-Unis à l'égard de l'implication de la Chine à Haïfa, l'un des navires de guerre de la Sixième flotte en octobre s'est amarré au deuxième port israélien méditerranéen d'Ashdod, la première visite de cette flotte depuis près de 20 ans.
En décembre 2016, Huawei a acquis la société israélienne HexaTier, dont la technologie sécurise les bases de données dans le cloud, pour 42 millions de dollars. 
Cette visite faisait suite à une visite en Israël du PDG du géant chinois de la technologie. Le même mois, il a également acquis la société de recherche en informatique Toga Networks pour un montant non divulgué.
Selon les médias israéliens, ZTE s'intéresse au secteur des technologies en Israël depuis l'envoi d'une délégation de haut niveau dans le pays en 2013.
Le journal israélien Haaretz a rapporté en 2016 qu'Israël avait une politique non déclarée de ne pas utiliser les technologies Huwaei ou ZTE, par crainte d'éventuelles violations de la sécurité.

Source PanoraPost
Vous nous aimez, prouvez-le....


Suivez-nous sur FaceBook ici:
Suivez nous sur Facebook... 
Sommaire
 Vous avez un business ? 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire