mercredi 9 janvier 2019

Israël/Législatives: "un pays étranger a l'intention d'interférer dans les élections" (Shin Bet)


Le chef du Shin Bet, Nadav Argaman, a déclaré lundi soir qu'un pays étranger avait l'intention de s'interférer lors des élections anticipées le 9 avril. "L'intervention se fera à l'aide de cyber-technologies et de pirates informatiques", a-t-il précisé lors d'une conférence à l'Université de Tel-Aviv........Détails.........



"Un pays étranger s'interférera dans les prochaines élections, je ne sais pas pour qui ou contre qui, je ne saurais pas à ce stade identifier pour quel parti politique, mais il va intervenir et je sais de quoi je parle", a souligné M. Argaman.
Plus tard ce lundi soir, l'Agence de sécurité israélienne a assuré dans un communiqué que "l'Etat hébreu et les services de renseignements disposent des outils et des capacités nécessaires pour localiser, surveiller et contrecarrer toutes tentatives d'interférence étrangère [...] permettant ainsi la tenue d'élections libres et démocratiques."
Le censeur de l'armée israélienne a interdit aux médias israéliens de nommer le pays révélé par M. Argaman.
Cette déclaration a provoqué de nombreuses réactions auprès de l'opposition.
"Le Premier ministre doit cesser de fermer les yeux et s'engager à agir pour empêcher toute intervention étrangère dans les élections israéliennes", a réagi la députée de l'Union sioniste Revital Swid.
"Je le préviens depuis un an maintenant! J'ai contacté le réseau Internet, le contrôleur de l'État et le président de la commission électorale centrale pour leur demander d'empêcher toute ingérence étrangère dans les élections, comme ce fut le cas aux États-Unis", a-t-elle affirmé.
"Je ne suis malheureusement pas du tout sûre que l'État soit prêt à empêcher cette menace", a-t-elle ajouté.La députée du parti d'extrême gauche Meretz, Tamar Zandberg, a déclaré dans un communiqué demander aux services de sécurité de "veiller à ce que Poutine ne vole pas les élections pour son ami, le tyran Bibi.
"L’année dernière, le chef d’Etat-major, Gadi Eizenkot, avait également averti les membres du Comité des affaires étrangères et de la défense de la Knesset qu’Israël devrait être "conscient" de la possibilité de tentatives d’interférence par des attaques informatiques.

Source I24News
Vous nous aimez, prouvez-le....


Suivez-nous sur FaceBook ici:
Suivez nous sur Facebook... 
Sommaire
 Vous avez un business ? 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire