mercredi 19 décembre 2018

Le chant scandaleux des supporters du FC Bruges: "Nos parents brûlaient des Juifs, car les Juifs brûlent le mieux" (Vidéos)


Le 26 août dernier, le club de Bruges recevait le club bruxellois d'Anderlecht au stade Jan Breydel pour un match de Jupiler Pro League que les Brugeois ont remporté 2-1. Après la rencontre, les supporters du club hôte ont chanté ces paroles dans les travées du stade : "Mijn vader zat bij de commando's, Mijn moeder bij de SS, En samen verbanden ze Joden, want joden die branden de best". Comprenez : "Mon père faisait partie d'un commando, ma mère était SS, et ensemble, ils ont brûlé des Juifs, car les Juifs brûlent le mieux."......Détails et Vidéos........ 


Ce n'est pas la première fois que le club est pointé du doigt puisque des chants racistes avaient été lancés à l'encontre du joueur de Charleroi Francis N'Ganga en début d'année 2018. 
En 2017, aussi, les dirigeants du club brugeois avaient demandé aux supporters qu'ils arrêtent d'entonner "Al wie niet springt is een jood" ("Qui ne saute pas est un juif") dans les tribunes. 
La problématique n'est pas entièrement neuve. 
Le CCOJB (Comité de coordination des organisations juives de Belgique) y réagit régulièrement. Pas plus tard qu'il y a un an, il réagissait, auprès de nos confrères de la RTBF notamment, à la popularité du chant "Al wie niet springt is een jood" dans les travées du stade brugeois: " Ce chant n’a pas sa place dans nos stades de football". 

Vous aimez les belles choses ? Cliquez sur la bannière ci-dessous....
https://mkprod.ch/


"Le CCOJB agit continuellement pour lutter contre l'antisémitisme, et celui qui fait rage dans les clubs de football n'y fait pas exception. 
Nous interpellons régulièrement, et encore très récemment, les clubs et les fédérations sportives sur les chants antisémites et le traitement qui en est fait pendant les matchs".
À noter que ce chant a été également entendu dans des stades hollandais. Les Pays-Bas, où le club de l’Ajax Amsterdam, dont la fondation est attribuée à des émigrés juifs, fait régulièrement l’objet d’attaques antisémites. Les supporters des clubs adverses n’hésitent par exemple pas à chanter: « Hamas, Hamas, Joden aan de gas » (Hamas, Hamas, les Juifs au gaz).





Source Koide9enisrael
Vous nous aimez, prouvez-le....


Suivez-nous sur FaceBook ici:
Suivez nous sur Facebook... 
Sommaire
 Vous avez un business ? 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire