dimanche 2 décembre 2018

Damas réclame à l'ONU la fin des frappes de la coalition américano-israélienne


Le ministère syrien des Affaires étrangères a appelé vendredi l'ONU et le Conseil de sécurité à mettre fin aux frappes aériennes que mène la coalition et Israël en Syrie, évoquant la mort de 30 civils syriens dans le village de Chaafa dans la banlieue de Deir Ezzour suite à des raids effectués par l'aviation américaine.......Détails........



Dans deux messages adressés au secrétaire général de l’ONU et au président du Conseil de sécurité, sur les "agressions" américaines et israéliennes contre la souveraineté de la République syrienne, la diplomatie syrienne a fait savoir que les avions de combat de la "Coalition internationale illégale", conduite par les Etats-Unis, avaient tué au moins 30 civils syriens innocents le 30 novembre dans le village de Chaafa dans la banlieue de Deir Ezzor, dont la majorité sont des femmes et des enfants, a rapporté l'agence Sana.
Le ministère syrien des Affaires étrangères a souligné que "la poursuite des crimes démontre l’ignorance des valeurs humaines et du droit international par les Etats-Unis qui ont créé cette coalition dans une transgression flagrante des dispositions et des principes du droit international", a ajouté Sana.

Vous aimez les belles choses ? Cliquez sur la bannière ci-dessous....
À ne pas rater !

Dénonçant le mutisme des pays et des organisations internationales, vis-à-vis des "crimes" des Etats-Unis et de leur coalition, la diplomatie syrienne a estimé que "les attaques perpétrées par la coalition "illégale", conduite par Washington, contre la souveraineté et l’intégrité territoriale de la Syrie, ont les "mêmes objectifs" que ceux des agressions israéliennes répétées.
Des raids israéliens ont ciblé jeudi soir "plusieurs positions" près de Damas et dans le sud de la Syrie, a indiqué Sana, soulignant que ces attaques sont une "preuve du soutien apporté par Israël aux groupes terroristes armés" et "une tentative de faire perdurer la crise en Syrie".
"Notre défense anti-aérienne est entrée en action et a visé des objectifs hostiles au-dessus de la région de Kesswa" dans la banlieue de Damas, a indiqué l'agence Sana, précisant que la défense anti-aérienne "a détruit tous les objectifs hostiles", lesquels "n'ont pas atteint leur but".
Le ministère syrien des Affaires étrangères a condamné vigoureusement ces crimes et ces agressions répétées, réclamant au Conseil de sécurité et aux pays membres de l’ONU de mettre fin à ces actes et de les condamner.

Source APS
Vous nous aimez, prouvez-le....


Suivez-nous sur FaceBook ici:
Suivez nous sur Facebook... 
Sommaire
 Vous avez un business ? 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire