lundi 5 novembre 2018

La police israélienne perquisitionne le ministère palestinien de Jérusalem


Les services de sécurité israéliens ont mené dimanche matin une perquisition dans le bâtiment abritant le ministère palestinien responsable de Jérusalem, confisquant du matériel, a indiqué son ministre Adnane al-Husseini........Détails.........



La police israélienne « a fait irruption dans le bâtiment » abritant le siège du ministère et du « gouvernorat de Jérusalem », saisissant des documents et du matériel, a affirmé à l'AFP M. Husseini.
Cette perquisition constitue « une dangereuse intensification de l'occupation et une violation flagrante de tous les accords et lois internationaux », a dénoncé Youssef Mahmoud, porte-parole du gouvernement palestinien dans un communiqué publié dimanche.
L'opération concernait des « activités illégales à Jérusalem » menées par l'Autorité palestinienne, a indiqué dans un communiqué le service israélien de sécurité intérieure, le Shin Beth.

 Vernissage et exposition Beni Gassenbauer

« Du matériel a été saisi et sera examiné par les organes de sécurité », a-t-il précisé.
Interrogé par l'AFP, le Shin Beth a précisé considérer toutes les activités de l'Autorité palestinienne dans la Ville sainte comme illégales.
Le 20 octobre, le « gouverneur » palestinien de Jérusalem, Adnan Gheith, avait été arrêté par Israël, puis relâché deux jours plus tard.
Selon le journal israélien Haaretz, ces investigations sont liées à l'enlevement d'un Palestinien (Lire l'article ici), accusé d'avoir vendu des propriétés à un acheteur juif à Jérusalem-Est, ce qu'interdit l'AP.
Ces ventes sont très controversées parmi les Palestiniens, car elles permettent selon eux d'accroître la "colonisation" de la Ville sainte.  
Ni l'Autorité palestinienne ni Israël n'ont confirmé l'arrestation de ce Palestinien, qui a également la nationalité américaine.

Source La Presse
Vous nous aimez, prouvez-le....


Suivez-nous sur FaceBook ici:
Suivez nous sur Facebook... 
Sommaire
 Vous avez un business ? 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire