mercredi 7 novembre 2018

Intox ? Téhéran testerait des systèmes antiaériens de fabrication iranienne.....


Dans le cadre des manœuvres de deux jours lancées lundi, jour de la réintroduction des sanctions américaines, Téhéran aurait testé des systèmes antiaériens de fabrication nationale, dont des Khordad-3, Mersad et Talash, indiquent des médias iraniens.......Décryptage........



Lors des exercices de grande échelle qui ont débuté ce lundi, l'Iran a annoncé avoir testé ses systèmes antiaériens modernisés, annoncent des médias iraniens.
L'armée iranienne et le corps des Gardiens de la Révolution islamique (GRI) ont frappé des cibles avec des missiles Sayyad-2 lancés par un système Talash capables de détruire les aéronefs à moyenne et haute altitude. 
Le GRI a éliminé une cible aérienne conventionnelle au moyen du système Khordad-3, également de fabrication iranienne.
Des systèmes de moyenne portée Mersad ont également engagés dans ces manœuvres.
Le 5 novembre, le jour même de la réintroduction des sanctions américaines, Téhéran a lancé des exercices de deux jours. 
Selon l'armée iranienne, le but de ces exercices est de «tester les missiles, les munitions et les systèmes de production nationale».
En mai dernier, les États-Unis ont annoncé leur retrait de l'accord de Vienne sur le dossier du nucléaire iranien conclu en 2015, avant de rétablir une première série de sanctions contre Téhéran en août. 

 Vernissage et exposition Beni Gassenbauer

Les pays membres de l'Union européenne, tout comme la Russie et la Chine, ont pour leur part indiqué vouloir préserver l'accord de Vienne. 
Les États signataires du document sont ainsi convenus de poursuivre leurs efforts pour maintenir les échanges commerciaux avec Téhéran malgré le rétablissement des sanctions américaines.
De nouvelles sanctions ciblant le secteur pétrolier iranien ont été introduites le 5 novembre. 
Les États-Unis ont ciblé plus de 700 personnes et organisations, dont des banques, des avions et des navires, dans la nouvelle liste de sanctions adoptées contre l'Iran, a annoncé lundi le département du Trésor dans un communiqué.
Cette annonce de test de nouveaux systèmes antimissiles modernisés est cependant à prendre avec des pincettes. 
En effet, rappelons que l'Iran a acheté le système de défense russe S-300 en raison de son incapacité a intercepter des avions ou des missiles pénetrant sur son territoire, il est donc peut probable que l'Iran ait développé un système de défense efficace et 100% iranien !
Leurs systèmes antimissiles sont caducs et inadaptés aux menaces actuelles. 
C'est comme d'habitude une annonce qui a pour but de faire croire que l'Iran a les moyens de se défendre, ce qui n'est pas du tout le cas dans la réalité..... 

Source Sputnik News et Koide9enisrael
Vous nous aimez, prouvez-le....


Suivez-nous sur FaceBook ici:
Suivez nous sur Facebook... 
Sommaire
 Vous avez un business ? 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire