lundi 5 novembre 2018

En mémoire de Louise et Marcel Drugy, «Justes parmi les nations»


Ce mardi d'octobre, s'est déroulée une cérémonie commémorative en l'honneur de Marcel et Louise Drugy, Justes parmi les nations, organisé conjointement par le Souvenir français, la commune de Belvis et la famille Drugy.......Détails.........



Dans un premier temps, près de quatre-vingts personnes se sont rendues à pied, à la grotte du Coulet d'en Ségui, à proximité du village, lieu où se cachaient des Juifs pendant la guerre.
Le grand rabbin de Toulouse Occitanie Doron Naïm a dévoilé une plaque commémorative sur laquelle sont écrits ces mots : «Toi qui chemines librement, souviens-toi ! En ce lieu, pendant la guerre 1939-45, se cachait parfois une famille juive, protégée par la famille Drugy».
Cette grotte se situe sur un sentier karstique en voie de création.

 Vernissage et exposition Beni Gassenbauer

Au retour, en présence de Muriel Porteous, la sous-préfète de Limoux ; Annie Bohic-Cortes et Francis Savy, Jean-Louis Béziat, du Souvenir français ; Jean-Michel Michez, maire de Belvis ; la porte-drapeau, Mme Tailhan ; Nicole Lacroix, représentant la famille avec Sylvie Lion, ont eu lieu des discours mettant en relief les valeurs de liberté, fraternité et de solidarité, en soulignant l'humilité des vrais héros et l'engagement sans faille de cette famille.
L'hommage à cette famille courageuse met en lumière les passeurs de mémoire, ennemis de l'obscurantisme. 
Cette plaque, fixée sur un rocher à l'entrée de la grotte, prouve que la mémoire restera gravée et qu'il faut toujours croire en l'homme et le servir. 
Le randonneur qui cheminera librement s'en souviendra.

Source La Depeche du Midi
Vous nous aimez, prouvez-le....


Suivez-nous sur FaceBook ici:
Suivez nous sur Facebook... 
Sommaire
 Vous avez un business ? 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire