mardi 7 août 2018

Le transporteur israélien ZIM ne franchira finalement pas les eaux territoriales tunisiennes...


La campagne tunisienne pour le boycott culturel et académique d’Israel (tacbi.org) s’est félicitée, dans un communiqué rendu public hier, dimanche, de sa « victoire sur la normalisation avec les entreprises du régime sioniste », dans le cadre de l’affaire du bateau Cornelius A, appartenant à une compagnie maritime israélienne nommée ZIM......Détails........

Ayant provoqué une polémique depuis quelques jours, le bateau a finalement été déprogrammé alors qu’il aurait dû accoster au port de Radès le 5 août.
« Nous tenons à cette occasion à remercier particulièrement l’UGTT, principale fédération de travailleurs de Tunisie, qui avait qualifié de « grave » la nouvelle de l’arrivée à Radès du bateau lié à Israël et incité les autorités officielles à réagir, et ce dans un communiqué publié sur sa page Facebook.
Nos remerciements s’adressent de même aux médias nationaux et internationaux qui ont relayé notre appel, nous saluons vivement la mobilisation qui s’est développée à travers les différents réseaux sociaux ainsi que la solidarité adressée par des organisations arabes et internationales« , a-t-on écrit.
« Depuis sa fondation en 1945, ZIM a déplacé des centaines de milliers de colons sionistes du monde entier en Palestine occupée pour soutenir directement et faciliter le processus de nettoyage ethnique en déplaçant les Palestiniens de leurs terres et en les remplaçant par les colons sionistes. Cette société a également joué un rôle important dans le transfert d’armes et de matériel à l’armée d’occupation pour les utiliser dans ses guerres et massacres contre le peuple palestinien et les peuples arabes.
Il est inadmissible de permettre à ce bateau d’accoster à Radès, d’autant plus que dimanche 29 juillet, les forces armées israéliennes ont pris d’assaut et réquisitionné le Al Awda, l’un des deux bateaux transportant des militants, des journalistes et du matériel médical dans un effort pour briser le blocus maritime de la Bande de Gaza. »
Rappelons que l’Union Générale Tunisienne du Travail (UGTT) avait dénoncé,  mercredi 1er août 2018, l’escale au port de Radès dudit bateau.
L’Office De La Marine Marchande Et Des Ports a ensuite réagi et apporté des précisions concernant ce navire. L’UGTT ayant demandé des explications auprès des autorités officielles concernées, l’Office a formellement démenti cette information.
Selon l’office maritime des ports aucun navire israélien ne devait pas accoster en Tunisie le 4 août 2018.
Le navire en question bat pavillon turc et doit accoster en Tunisie le 8 août 2018.
Il se nomme Cornelius, appartient à l’entreprise Arkas et fait la navette entre Valence, Tanja et Radès depuis 3 ans.
De son côté, l’ambassadeur de la Turquie en Tunisie, Ömer Faruk Dogan, avait également réagi en démentant la Centrale syndicale.

Source WebDo
Vous nous aimez, prouvez-le....


Suivez-nous sur FaceBook ici:
Suivez nous sur Facebook... 
Sommaire
 Vous avez un business ? 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire