mardi 7 août 2018

Gaz naturel : un futur pipeline sous-marin reliera Chypre à l'Egypte


Les gouvernements égyptien et chypriote viennent de signer un pré-accord pour la construction d'un pipeline sous-marin de transport de gaz naturel. Celui-ci devrait être acheminé du champ d'Aphrodite au large de Chypre vers les installations de liquéfaction égyptiennes.......Détails....... 

Les autorités égyptiennes et chypriotes viennent de signer un pré-accord pour la construction d'un pipeline sous-marin. D'après la télévision chypriote, l'accord définitif, avalisé par les deux parties et l'Union européenne, devra par contre être signé en automne prochain.
La future infrastructure stratégique servira au transport de gaz naturel d'Aphrodite au large de Chypre (Bloc 12) jusqu'aux installations de liquéfaction égyptiennes sises à Idku ou Damietta. Ces installations sont inutilisées depuis un moment en raison de l'épuisement des gisements égyptiens en mer Méditerranée, a ajouté le média public chypriote.
La conclusion de cet accord entre l'Egypte et Chypre lance le processus de l'exploitation du gisement d'Aphrodite qui est actuellement géré par la compagnie américaine Noble Energy, en partenariat avec une compagnie israélienne et Shell.
D'ailleurs, les autorités chypriotes s'apprêtent à entrer en négociation avec la société Noble Energy qui a demandé à ce que les parts des entreprises impliquées soient revues à la hausse dans les produits du gisement d'Aphrodite. Selon diverses sources, à l'issue des discussions, le gouvernement chypriote ne devrait pas accepter la requête de Noble Energy, mais introduire de nouveaux éléments dans l'accord.

127 milliards de mètres cubes de gaz

Pour rappel, Noble Energy avait été la première à découvrir du gaz en 2011, dans le champ Aphrodite, dont les réserves sont estimées à 127,4 milliards de mètres cubes de gaz.
Le bloc 12 a été déclaré commercialement viable, mais jusqu'à février dernier son exploitation n'avait toujours pas commencé.
Depuis le lancement des opérations de forage il y a plus de sept ans au large des côtes de l'île méditerranéenne de Chypre, les quantités de gaz découvertes n'étaient pas suffisantes pour rendre leur exploitation commercialement viable.
 

Source La Tribune
Vous nous aimez, prouvez-le....



Suivez-nous sur FaceBook ici:
Suivez nous sur Facebook... 
Sommaire
 Vous avez un business ? 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire