dimanche 5 août 2018

Des manifestants attaquent une école religieuse en Iran, tensions croissantes


Des manifestants iraniens ont attaqué une école religieuse dans une province proche de Téhéran, après plusieurs jours de protestations contre les difficultés économiques à l'approche du rétablissement des sanctions américaines........Détails........



Les Iraniens, usés par une crise économique endémique qui attise la colère contre le système politique, craignent une aggravation de la situation marquée par la chute de la monnaie iranienne, le rial, qui a perdu environ deux tiers de sa valeur en six mois.
Ils "sont arrivés avec des pierres et brisé toutes les fenêtres de la salle de prière, scandant des slogans contre le régime", avant d'être dispersés par la police anti-émeutes, a-t-il ajouté en faisant état d'arrestations.
Les autorités n'ont pas donné de détails sur ces protestations, mais les médias conservateurs ont mis l'accent sur les attaques contre des établissements symboliques, comme les édifices religieux.

- Chômage, hausse des prix -

Cela fait partie, selon l'agence, d'un complot planifié par les Etats-Unis, Israël et l'Arabie saoudite, pays ennemis de Téhéran, pour exploiter les tensions économiques en Iran.
Quoi qu'il en soit, les images des protestations suggèrent que ces manifestations n'ont pas l'ampleur des troubles de décembre et janvier, quand au moins 25 personnes avaient été tuées dans des protestations qui avaient agité des dizaines de villes.
Le site d'information conservateur Qom News a publié une vidéo d'une manifestation à Machhad après la prière de vendredi, au cours de laquelle un dignitaire religieux accuse des responsables politiques de "ne pas se soucier des problèmes du peuple".

- "Pression maximale" -

Mais le retrait unilatéral en mai des Etats-Unis de l'accord a changé la donne. Washington dit vouloir exercer une "pression maximale" sur l'Iran à travers de sanctions qui seront mises en place à partir du 7 août et du 5 novembre. Evitant de peu le retour des sanctions, la compagnie aérienne Iran Air a annoncé la réception dimanche de cinq nouveaux avions d'ATR.
L'isolement économique empêchait, entre autres, l'Iran de renouveler sa flotte d'avions vieillissante qui selon lui mettait des vies en danger.

Source Loop Haiti
Vous nous aimez, prouvez-le....


Suivez-nous sur FaceBook ici:
Suivez nous sur Facebook... 
Sommaire
 Vous avez un business ? 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire