dimanche 29 juillet 2018

Provocation ? Tamimi a rencontré Abbas puis s'est reccueillie sur la tombe d'Arafat !


Décidément, la libération de Tamimi a tourné à la provocation envers Israël. Celle-ci a à peine été libérée de prison qu'elle s'est empressée de rencontrer le dictateur palestinien Abbas avant de se recueillir sur la tombe de l'architerroriste Yasser Arafat.....Détails.....


Le dictateur de l'Autorité Palestinienne, Mahmoud Abbas, a rencontré à Ramallah l'adolescente palestinienne Ahed Tamimi et sa mère (Nariman Ramimi) juste après leur sortie de prison, notant que "la résistance populaire est la meilleure arme contre l'arrogance de l'occupation barbare".
Ahed Tamimi et Nariman Tamimi ont purgé huit mois de prison pour avoir agressé un soldat de Tsahal lors de manifestations violentes dans le village de Nabi Saleh l'année dernière.
Selon l'agence de presse officielle WAFA, Abu Mazen a déclaré: "La jeune fille palestinienne Tamimi est un exemple de la lutte palestinienne pour la liberté et l'indépendance et pour établir notre état palestinien indépendant. L'exemple de la résistance populaire non violente donnée par les habitants et les résidents de Nabi Saleh prouve au monde que le peuple palestinien continue de défendre ses terres et de respecter ses principes, et qu'il est prêt à les payer, quelle que soit la taille du sacrifice.
La résistance populaire non-violente est la meilleure arme pour faire face à l'arrogance de l'occupation et pour présenter sa barbarie au monde entier".
Ahad Tamimi a loué les efforts d'Abu Mazen pour son soutien ainsi que pour l'aide apporté à sa famille.
Tamimi a ensuite déposé une couronne sur la tombe de l'architerroriste Yasser Arafat. 
Tamimi a déclaré qu'elle était "très heureuse d'être sortie de prison, mais la joie n'est pas complète car il y a encore des prisonniers et jusqu'à ce qu'ils soient libérés, nous ne serons pas heureux, nous devons continuer le chemin du martyr tracé par Yasser Arafat".


L'avocate Gaby Lasky, qui représentait Tamimi, a déclaré qu'elle était heureuse que Tamimi ait finalement été libéré: "Il a été enfermée pour des raisons politiques et non pas parce qu'elle a agi contre la loi...".
En janvier, un acte d'accusation a été déposé contre Tamimi pour avoir agressé un officier et un soldat de Tsahal et cinq autres incidents dans lesquels elle a attaqué les forces de sécurité et jeté des pierres, menacé, interféré dans leurs fonctions et incité d'autres personnes à y participer.

Et bien une chose est sure, Tamimi retournera prochainement en prison, étant donné ses déclaration, la récidive est évidente, ce n'est qu'une question de temps.....

Source Koide9enisrael
Vous nous aimez, prouvez-le....


Suivez-nous sur FaceBook ici:
Suivez nous sur Facebook... 
Sommaire
 Vous avez un business ? 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire