mardi 31 juillet 2018

Le Roi Salman à Trump : «Les Arabes ne lâcheront ni Jérusalem ni les Palestiniens»

 
Le monde arabe vient de se distinguer par un surprenant sursaut d’orgueil concernant la question palestinienne. A la surprise générale, l’Arabie saoudite et d’autres pays arabes ont exprimé en effet à l’Administration Trump leur refus d’accepter tout plan de paix pour le conflit du Proche-Orient qui n’inclurait pas la reconnaissance de Jérusalem-Est comme capitale de l’Etat de Palestine.....Détails......


«Les Etats-Unis ont tort parce qu’ils croient qu’un pays peut satisfaire tous ses désidératas simplement en faisant pression sur les autres pays. Ce n’est pas une question de pression. Ça ne marche pas comme ça. Aucun dirigeant arabe ne peut abandonner El Qods et les Palestiniens», a confié à l’agence Reuters un diplomate arabe établi à Riyad.
Le roi saoudien Salman ben Abdelaziz a, selon la même source, fait connaître sa position lors d’une série de contacts qu’il a eus récemment avec de hauts responsables américains, le président palestinien Mahmoud Abbas et d’autres dirigeants arabes.
Citant deux diplomates impliqués dans les consultations sur «l’accord du siècle» que prépare la Maison Blanche, le journal israélien «Haaretz» a lui aussi confirmé le refus saoudien.
Le journal a rapporté également que le roi Salman a soutenu la position palestinienne et rejeté la médiation américaine. Il a, en outre, assuré les dirigeants arabes de l’adhésion du Royaume à l’Initiative de paix arabes, qui stipule l’établissement de l’Etat de Palestine dans les frontières de 1967 avec Jérusalem comme capitale.
Haaretz rappelle que le New York Times avait annoncé il y a une année la volonté du prince héritier Mohammed Ben Salman d’accepter un plan de paix n’incluant pas El Qods, ajoutant que depuis les choses ont changé, notamment à la lumière de la décision du président Donald Trump de reconnaître de façon unilatérale Jérusalem comme capitale.
Pour leur part, la Jordanie et l’Egypte ont exhorté les Etats-Unis à ne pas avancer de plan de paix à moins d’être équitables avec les Palestiniens, avertissant la Maison Blanche qu’un accord biaisé avec Israël risquerait également de déstabiliser le Royaume hachémite, chose que le gouvernement jordanien rejette.

Source Algerie Patriotique
Vous nous aimez, prouvez-le....



Suivez-nous sur FaceBook ici:
Suivez nous sur Facebook... 
Sommaire
 Vous avez un business ? 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire