mardi 3 juillet 2018

Israël accusé de voler ses nuages à l'Iran !

 
Un général iranien a trouvé l’explication à la sécheresse qui frappe son pays, rapporte l’agence de presse Isna. Commandant de la défense passive passive de la république islamique, Gholam Reza Jalali a qualifié de suspect, ce lundi 2 juillet, le changement climatique survenu en Iran et dénoncé le « vol de nuages et de neige » dont serait victime son pays......Détails.........

Le coupable ? « Israël et un autre pays de la région », a accusé l’officier, en révélant par ailleurs que « leurs équipes conjointes travaillent aussi à faire en sorte que les nuages qui entrent dans le ciel iranien soient incapables de déverser la pluie ».
A l’appui de ses déclarations, Gholam Reza Jalali qui participait à un colloque national sur la protection des populations a évoqué les résultats de travaux menés par des centres scientifiques iraniens, confirmant la curieuse hypothèse selon laquelle « l'ingérence étrangère est soupçonnée d'avoir joué sur le changement climatique ».

Une étude quadriennale démontrerait ainsi qu'au-dessus de 2 200 mètres d'altitude, toutes les zones de montagnes entre l'Afghanistan et la Méditerranée sont couvertes de neige, sauf en Iran.
Dans la communauté scientifique, une voix s’est élevée contre les déclarations du militaire.
Directeur de la météorologie nationale iranienne, Ahad Vazife a indiqué qu’en l’état actuel des connaissances météorologiques, « il n'est pas possible qu'un pays 'vole' la neige ou des nuages.

Si c'était le cas, il n'y aurait pas de police de l'eau aux États-Unis car les Américains voleraient alors les nuages des autres pays et ils n'auraient nul besoin d'une police de l'eau, donc celle-ci aurait été supprimée », a expliqué Ahad Vazife, pour qui la sécheresse dont souffre l’Iran ne serait que le résultat d’une tendance mondiale communément appelée réchauffement de la planète.
Source La Depeche du Midi
Vous nous aimez, prouvez-le....


Suivez-nous sur FaceBook ici:
Suivez nous sur Facebook... 
Sommaire
 Vous avez un business ? 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire