lundi 25 juin 2018

Suite aux pressions des syndicats, le Français Systra quitte le chantier du tramway de Jérusalem.....


L'entreprise française Systra, spécialisée dans les transports urbains, a cédé aux pressions des lobbyistes pro-palestiniens, qui ont envahi toutes les couches de la société francaise et notamment les syndicats de travailleurs, en se désengageant de la construction des lignes de tramway passant dans Jérusalem-Est......Détails.......



Selon la CGT, le président de la Sncf, Guillaume Pépy, a annoncé le retrait de la filiale Systra des lignes «rouge» et «pourpre» du tramway de Jérusalem, celles-ci passant dans les quartiers arabes de la ville.
Trois entreprises françaises, Egis, Systra et Alstom, participent à ce projet. 
Mi-juin, plusieurs syndicats et ONG pro-palestiniennes avaient lancé une polémique concernant la présence de ces entreprises dans le projet de construction de lignes de tramway dans la capitale israélienne, Jérusalem, dénoncant "la colonisation israélienne du territoire palestinien occupé".
Vous l'aurez compris, en France, ce sont les lobbyistes palestiniens qui font la pluie et le beau temps.....
En attendant, Systra va devoir en payer le prix. Il est probable que son désengagement du projet va lui couter des pénalités car Israël n'est pas une république bananière et quand des contrats ne sont pas respectés, il faut payer des pénalités.
Rappelons que quand Orange a quitté le pays pour les mêmes raisons, la société avait du débourser plusieurs millions d'euros en dédommagement à son associé local, l'entreprise Partner........

Source Koide9enisrael
Vous nous aimez, prouvez-le....


Suivez-nous sur FaceBook ici:
Suivez nous sur Facebook... 
Sommaire
 Vous avez un business ? 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire