jeudi 7 juin 2018

Israël-Argentine: la Fédération israélienne veut porter plainte auprès de la FIFA contre son homologue palestinienne


Prévu samedi à Jérusalem, le match amical opposant Israël à l’Argentine a finalement été annulé pour des raisons de sécurité et diplomatiques. Suite à cette décision, la Fédération israélienne compte déposer une plainte contre son homologue palestinienne.......Détails....... 

Samedi, l’Argentine devait achever sa campagne de matchs de préparation pour la Coupe du monde 2018 par une rencontre amicale face à Israël à Jérusalem. Mais la rencontre a été annulée pour des questions essentiellement de sécurité. Mais aussi diplomatiques assure Juan Cortese, journaliste pour la chaîne argentine TyC Sports.

"La décision qui s’est prise est surtout diplomatique, estime-t-il. Au sein de la classe politique argentine, on a pensé que ce match provoquerait des problèmes dans le futur, entre la Palestine, l’Argentine.
Des protestations se faisaient entendre depuis Buenos Aires, d’abord au niveau populaire, puis cela a pris de l’ampleur, a atteint les sphères officielles, il y a eu des appels à la présidence…".
Tout en confirmant l’aspect sécuritaire qui inquiétait les joueurs argentins: "Il y avait aussi une petite inquiétude au sein du groupe, avec ces indécisions et ces problématiques de sécurité.
Il y a eu des manifestations pro-palestiniennes, devant le complexe où s’entraîne l’équipe argentine à Barcelone, les joueurs n’ont pas pu l’ignorer."

La Fédération israélienne veut porter plainte

Une annulation qui a provoqué une vraie tempête en Israël. "Le match n’a été annulé que pour une seule raison, les menaces sur la vie de Messi, de sa famille", assure Miri Regev, ministre israélienne de la culture et des sports. La Fédération israélienne a annoncé de son côté qu’elle comptait déposer une plainte auprès de la Fifa contre la Fédération palestinienne, qu’elle accuse "de terrorisme footballistique."
"Nous avons affaire à un acte de terrorisme footballistique de la part de la Fédération palestinienne de football et de son président", a indiqué Rotem Kamer, vice-président de la Fédération israélienne.
Cette décision aura aussi une conséquence pour les Fédérations argentine et israélienne. Elle sera économique.
Vendu pour la somme de 2,5 M€ à l'AFA, moins si Messi ne foulait pas la pelouse, l'annulation du match entraîne un manque à gagner pour l'organisateur israélien et la fédération argentine.
Lors d'un point-presse à Barcelone, Claudio Tapia, président de l’AFA, a ouvert la porte à une reprogrammation de la rencontre en Israël ou ailleurs. En octobre, selon certains médias argentins. C
es derniers affirment également que la Fédération argentine avait déjà encaissé 850 000 € sur le montant du contrat. Plus de 30.000 billets pour le match avaient par ailleurs été vendus.

Source BFMTV
Vous nous aimez, prouvez-le....



Suivez-nous sur FaceBook ici:
Suivez nous sur Facebook... 
Sommaire
 Vous avez un business ? 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire