jeudi 28 juin 2018

Face aux menaces de l'Iran et du Hezbollah, Israël renforce la protection de ses réacteurs nucléaires...


Pour la commission israélienne de l'énergie atomique, si une attaque au missile contre un réacteur nucléaire constituerait un succès pour la propagande de l'Iran et du Hezbollah, elle ne mettrait pas en danger les Israéliens......Analyse........


Israël a renforcé la protection de ses réacteurs nucléaires face aux menacés posées par l'Iran et le Hezbollah qui pourraient les considérer comme des cibles, rapporte jeudi le quotidien israélien Haaretz.
Récemment, la commission israélienne de l'énergie atomique (IAEC), qui estime que le scénario d'une attaque ciblée constitue le danger le plus important, a conduit un exercice d'entraînement simulant une attaque de missile contre l'un des réacteurs de Dimona et de Nahal Sorek, incluant l'évacuation d'employés et la mise en place de mesures contre le fuite de matières radioactives, écrit le journaliste Chaim Levinson.
Pour les membres de l'IAEC, une attaque au missile contre un réacteur nucléaire constituerait un succès pour la propagande de l'Iran et du Hezbollah et créerait un climat de peur, mais elle ne mettrait pas en danger les Israéliens.
L'article cite deux études qui soulignent qu'en cas d'attaque au missile contre un réacteur nucléaire, la couche de protection serait endommagée, pouvant engendrer une fuite de gaz radioactif, et perturber les systèmes de refroidissement de ces installations.
L'année dernière, le secrétaire général du Hezbollah, Hassan Nasrallah, avait appelé Israël à vider un réservoir à Haïfa pouvant stocker 12.000 tonnes d'ammoniaque mais aussi à démanteler la centrale nucléaire de Dimona. "Où qu'ils cachent ce réservoir nous pourrons l'atteindre", avait-il menacé. "Israël possède l'arme nucléaire mais nous pouvons transformer cette arme en menace contre Israël. (...) Ils savent que nous pouvons frapper les réacteurs nucléaires", avait-il ajouté.
En 2016, le Haaretz avait dévoilé un rapport disant que le cœur du réacteur de Dimona, dédié officiellement à la recherche nucléaire et vieux de plus de 50 ans, accusait 1 537 défauts.
La dissuasion nucléaire est un élément central de la stratégie d'Israël dans une région hostile. Israël fait tout son possible pour empêcher que d'autres puissances régionales, à commencer par l'Iran, se dotent de l'arme atomique.
Source L'orient le Jour
Vous nous aimez, prouvez-le....


Suivez-nous sur FaceBook ici:
Suivez nous sur Facebook... 
Sommaire
 Vous avez un business ? 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire