jeudi 7 juin 2018

Des drones israéliens construits au Canada pour l’Aviation royale canadienne....


Une entreprise américaine établie à Mirabel est sur les rangs pour construire au Québec des drones d’espionnage de conception israélienne pour l’Aviation royale canadienne.......Détails........


L3 MAS, qui s’occupe de l’entretien des chasseurs CF-18 depuis 30 ans, vient de s’associer à Israel Aerospace Industries (IAI) pour répondre à l’appel d’offres que s’apprête à lancer Ottawa pour son futur système d’«aéronefs télépilotés». Il s’agit d’un projet d’au moins 1 milliard $.
Les Forces armées canadiennes souhaitent acquérir des avions de reconnaissance sans pilote qui pourront effectuer de la surveillance continue, participer à des missions de combat, contribuer à la sécurité lors de sommets internationaux ainsi que mener des opérations de recherche et sauvetage, y compris dans l’Arctique.
Les drones fourniront des renseignements en temps «quasi réel» aux commandants militaires et pourront être armés pour mener des «frappes de précision», indique l’Aviation royale canadienne.

Le système aérien sans pilote Artemis proposé par L3 MAS et IAI à Ottawa est une version modifiée du drone Eitan d’IAI, entré en service dans l’armée israélienne en 2009. Il est propulsé par un moteur Pratt & Whitney Canada, fabriqué à Longueuil.
L’Allemagne et l’Inde songent sérieusement à faire entrer l’appareil, aussi connu sous le nom de Heron TP, dans leurs flottes militaires.
«L3 MAS est impatiente d’ouvrir de nouveaux horizons au sein des secteurs canadiens de la défense et de l’aviation grâce au système Artemis», affirme Jacques Comtois, directeur général de l’entreprise de Mirabel.
De 2009 à 2011, les Forces canadiennes ont déboursé 95 millions $ pour louer un drone de surveillance qui a servi en Afghanistan.
L’appareil était un Heron, l’appareil à partir duquel l’Eitan/Heron TP a été développé.

CAE est intéressée aussi

Un autre consortium, SkyGuardian Canada, propose son drone au gouvernement canadien. Il est composé de la firme américaine General Atomics, de la montréalaise CAE, de MDA de Vancouver et d’une autre filiale du conglomérat L3, Wescam.
Le drone mis de l’avant par SkyGuardian, le MQ-9 Reaper, a été adopté par les États-Unis et par plusieurs pays européens, dont la France.
Ottawa prévoit recevoir ses nouveaux drones de 2024 à 2030.

Le drone Artemis en bref

Concepteur : Israel Aerospace Industries
Partenaires canadiens : L3 MAS (Mirabel) et P&WC (Longueuil)
Envergure : 26 mètres
Longueur : 14 mètres
Altitude maximale : 45 000 pieds
Endurance : plus de 30 heures
Vitesse maximale : 405 km/h

Source TVA Nouvelles
Vous nous aimez, prouvez-le....



Suivez-nous sur FaceBook ici:
Suivez nous sur Facebook... 
Sommaire
 Vous avez un business ? 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire