jeudi 28 juin 2018

Des dizaines de milliers de réfugiés syriens se dirigé vers la frontière israélienne !


Offensive Syrienne: Des dizaines de milliers de réfugiés se dirigent vers la frontière israélienne à cause des bombardements qui ont causé la mort d'au moin une centaine de personnes. L'une des raisons pour lesquelles ils se dirigent vers la frontière avec Israël est que la frontière jordanienne est fermée aux réfugiés syriens.....Détails......


Des sources syriennes et jordaniennes ont signalé ce jeudi qu'en raison de l'instabilité dans le sud de la Syrie et en raison du bombardement de la région de Deraa, des dizaines de milliers de refugiés syriens se dirigent vers Israël.
Le Premier ministre jordanien et d'autres fonctionnaires de l'administration ont déjà déclaré qu'ils ne toléreraient pas l'entrée d'immigrants supplémentaires.

Selon les observateurs locaux, l'armée d'Assad, assistée de combatants iraniens et avec le soutien aérien de la Russie, attaquent le sud de la Syrie.
Ces attaques prouvent que la Russie prend des décisions seules dans la région, sans tenir compte des déclarations des Etats-Unis.
de plus, le régime syrien a fournit des uniformes aux iraniens, de sorte qu'ils ne puissent plus être reconnaissables.
Abu Bakr al-Hassan, un commandant de l'armée rebelle syrienne, a déclaré aux médias qu' "Israël souhaite créer une zone tampon (sans combat) à l'est des hauteurs du Golan. Israël a envoyé des armes et des munitions pour aider les combattants à se défendre. Israël travaille à la création d'une région sans violence en Syrie. La région sera gardée par des combattants rebelles syriens non armés et des policiers qui seront autorisés à opérer sans armes".
Al Hassan a déclaré que la zone "sera sous l'influence des Israéliens et inclura des gens qui travailleront avec eux".

Mardi dernier, l'armée syrienne a commencé des frappes aériennes dans la partie sud-est de la ville de Deraa et a commencé à bloquer la route reliant la zone des rebelles avec la frontière jordanienne.
Les forces gouvernementales syriennes ont repris des territoires qui se trouvaient aux mains des rebelles dans le sud-ouest du pays, provoquant à nouveau la fuite de dizaines de milliers de Syriens.
Craignant une nouvelle vague de réfugiés, le ministre jordanien des Affaires étrangères a annoncé que le royaume continuerait de fermer ses frontières, laissant aux Nations unis la tâche de s'occuper des syriens qui fuient la violence.
Selon l'ONU, au moins 45.000 personnes ont fui les combats de ces derniers jours.
Rappelons que cette région est considérée comme très sensible stratégiquement et politiquement en raison de sa proximité avec les frontières jordaniennes et les hauteurs du Golan, sous controle israélien.
Selon les médias, l'armée syrienne a déjà pris le contrôle de la ville de Busra al-Hariri, dans le sud du pays, avant de poursuivre sa route vers Deraa pour affronter les forces de l'opposition.
Les Etats-Unis ont déjà informé les rebelles syriens qu'ils n'interviendront pas.

Du coup, pour beaucoup de refugiés, Israël et la dernière chance d'échapper aux combats....

Source Koide9enisrael
Vous nous aimez, prouvez-le....



Suivez-nous sur FaceBook ici:
Suivez nous sur Facebook... 
Sommaire
 Vous avez un business ? 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire