mardi 1 mai 2018

Vente aux enchères d’une Bible (Tanakh) du XVIIéme siècle


Le mardi 24 avril 2018, une ancienne Bible ou Tanach du XVIIe siècle a été vendue à la Kedem Auction House de Jérusalem. Estimée entre 10 et 15.000 dollars, cette pièce qui s’est enlevée pour 12.300 dollars (10.200€), a connu une histoire mouvementée.......Détails.......

Pour Maron Eran, un des fondateurs et propriétaires de cette maison d’enchères: "Cet article, qui nous a été récemment présenté, est d’une valeur historique suprême. Nous espérons qu’il terminera dans l’un des plus importants musées de l’Holocauste dans le monde".
Selon un ex-libris, durant la Seconde Guerre mondiale, cette Bible avait été volée dans la bibliothèque de J.N. Pellieux, un riche médecin juif français de Beaugency, dans le département du Loiret, pour le compte d’Hermann Goering. Le volume avait été récupéré par des soldats français en 1945.
Selon un second ex-libris, le livre a été "extrait de la collection privée de Goering au Berghof dans la région de Berchtesgaden".

Votre avocate en Israël... 

Un timbre de la division française à laquelle appartenaient les soldats qui ont occupé la résidence de Goering le 4 mai 1945 apparaît sur le livre.
La Kedem a déclaré que la Bible qui sortait de chez Menasseh Ben Israel, célèbre imprimeur du XVIIe siècle à Amsterdam, était "l’une des quelques bibles imprimées par un Juif à l’époque".
En 2005, le livre volé a été légué à un certain Rosenfeld de Londres par un aumônier de la division française qui participait à l’assaut de la maison de Goering qui avait des centaines d’objets volés pour ses propres collections privées, et s’intéressait particulièrement aux trésors hébraïques.
 Rappelons qu’après la Seconde Guerre mondiale, Goering a été capturé et reconnu coupable de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité lors du procès de Nuremberg.
Le 15 octobre 1945, veille de la pendaison à laquelle il avait été condamné, il s’est suicidé en prenant du cyanure.

Colette Dehalle

Source Podcast Journal
Suivez-nous sur FaceBook ici:
Suivez nous sur Facebook... 
Sommaire
 Vous avez un business ? 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire