mercredi 2 mai 2018

L'ambassadeur US en Israël fustige un discours antisémite d'Abbas

 
L’ambassadeur américain en Israël David Friedman a fustigé mercredi les commentaires controversés du président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas concernant le Shoah et le massacre des Juifs.......Détails.........


"Abou Mazen (nom de guerre de Mahmoud Abbas) a atteint un nouveau record en attribuant la cause des massacres du peuple juif au cours des années à leur 'comportement social relatif aux intérêts et aux banques'", a tweeté le diplomate américain.
"À tous ceux qui pensent qu'Israël est la raison pour laquelle nous n'avons pas la paix, réfléchissez à nouveau", a-t-il ajouté.
En effet, s'exprimant lundi devant le Conseil national palestinien réuni en session régulière pour la première fois depuis 1996, Mahmoud Abbas a, dans un discours reprenant plusieurs théories du complot antisémites, déclaré que les Juifs ont été victimes de la Shoah non pas à cause de leur religion et de l'antisémitisme, mais à cause de leur "attitude sociale" notamment en matière d'argent.

Il a également pointé du doigt les intellectuels juifs ashkénazes (issus de la diaspora des Juifs d'Europe et de l'Est), soulignant que "de tels pogroms n'ont pas eu lieu dans les nations arabes qui comptaient des communautés juives".

Votre avocate en Israël... 

Abbas a poursuivi en affirmant que ces mêmes ashkénazes n'avaient "aucun lien" ancestral avec la terre d'Israël, estimant que ces derniers étaient des descendants des Khazars (peuple turc d'Asie centrale), et non des Israélites (issus des douze tribus d'Israël), reprenant ainsi la théorie d'Arthur Koestler dans son ouvrage "La treizième tribu", qui fût ensuite reprise par l'auteur révisionniste Shlomo Sand.
Le leader de l'Autorité palestinienne (AP) a ensuite estimé qu'Adolf Hitler, dont le régime nazi a fait exterminer plus de 6 millions de Juifs pendant la Seconde guerre mondiale, avait "facilité" l'immigration des Juifs en Israël grâce à un accord conclu avec la banque Anglo Palestine Company (aujourd'hui Bank Leumi) permettant aux Juifs de se rendre en Palestine mandataire et de transférer tous leurs bien via cette institution.
Ce n'est pas la première fois que Mahmoud Abbas exprime publiquement ses opinions négationnistes.
En janvier, quelques semaines après la déclaration américaine reconnaissant Jérusalem comme capitale d'Israël, le chef de l'AP avait jugé que l'Etat hébreu était "un projet colonial qui n'a rien à voir avec les Juifs", accusant les Européens d'avoir "placé les Juifs ici pour défendre leurs intérêts dans la région".
Source I24News
Suivez-nous sur FaceBook ici:
Suivez nous sur Facebook... 
Sommaire
 Vous avez un business ? 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire