mercredi 2 mai 2018

En raison des conditions météos, voici les consignes de sécurité concernant l'allumage de feux durant Lag B'Omer (Ce mercredi soir)...

 
 Lag B'Omer sera célébré ce mercredi soir dans tout le pays mais en raison des températures élevées et des vents forts, les autorités ont publié plusieurs consignes concernant l'allumage, certaines villes les ont carrément interdit.......Détails.......



Le chef des pompiers, Dedi Simhci, a déclaré : " J'appelle les parents et les enfants à respecter les consignes de sécurité, notamment en ne procédant aux allumages de petits feux loin des forêts, des bosquets et des leux dans lesquels se trouvent des matériaux inflammables, toute personne ne respectant pas ces consignes mettrait en danger des vies humaines et des biens".
Entre autres choses, les services des pompiers ont interdit l'allumage des feux de joie dans les zones boisées et a déclaré que les feux de joie doivent être éloignés d'au moins 300 à 500 mètres des forêts et des bosquets.
De plus, les feux de joie doivent être situés à au moins 60 mètres des installations renfermant du gaz ou du carburant et à au moins 20 mètres des lignes électriques et téléphoniques. 
Les feux de camp doivent également se trouver à au moins 40 mètres des structures résidentielles et à au moins 6 mètres des autres feux de joie. 
La base du feu ne doit pas dépasser trois mètres et le bois ne doit pas être empilé au dessus de 1,5 mètre.
Plusieurs villes, dont Haïfa, Nesher et Kiryat Yam, ont interdit l'allumage de feux de joie, tandis que la municipalité de Kiryat Bialik a recommandé aux résidents de ne pas allumer de feux de joie, sans vraiment l'interdire.

Votre avocate en Israël... 

"Il y a tout juste deux ans, la ville de Haïfa a connu un incendie géant qui s'est propagé rapidement et a causé de grands dommages.
Le département de l'éducation de la municipalité de Haïfa a également demandé à tous les établissements d'enseignement et centres communautaires de ne pas allumer de feux de joie.
Au lieu de cela, le département de l'éducation a recommandé de tenir des événements communautaires pour Lag B'Omer mais sans feux de joie.
La police locale et d'autres membres de la municipalité patrouilleront dans la ville pour verifier que la consigne est respectée.
Le maire d'Ashdod a également interdit les feux de joie dans la ville, tandis que le département de l'éducation de la municipalité a exhorté les parents et les professeurs à ne pas organiser d'allumage de feux.
La municipalité de Petah Tivka a décidé d'allouer des zones spéciales pour les feux de joie et a exhorté les habitants à ne pas allumer de petits feux de joie mais plutôt à assister aux feux de joie communautaires.
À Hadera, on a demandé aux résidents d'allumer uniquement les feux de joie dans les zones aménagées à cet effet et de suivre les instructions du service des pompiers.
D'autres grandes villes de la région de Tel Aviv ont décidé de limiter les zones où les feux de joie sont autorisés afin de faciliter le suivi et le contrôle des incendies.
Le grand rabbin Yitzhak Yosef a également appelé le public à respecter les consignes de sécurité incendie : " Selon la Halacha (loi juive) et bien que cela soit Lag B'Omer, tous doivent adhérer aux consignes de sécurité".

Source Koide9enisrael
Suivez-nous sur FaceBook ici:
Suivez nous sur Facebook... 
Sommaire
 Vous avez un business ? 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire