jeudi 26 avril 2018

Pour la première fois Israël accueille les Championnats d’Europe de judo


Pour la première fois, les Championnats d’Europe de judo, sans la star mondiale Teddy Riner, se tiendront en Israël, à Tel-Aviv, du jeudi 26 au samedi 28 avril. De nombreux judokas israéliens, qui se sont mis en valeur lors des derniers JO à Rio tenteront de décrocher un titre continental à domicile.......Détails........


Depuis plusieurs années, le pays du Krav-maga, sport qui a pour origine l'autodéfense, s’est converti au judo. D’ailleurs, sur les neuf médailles obtenues dans l’histoire des Jeux olympiques par l’Etat hébreu, cinq ont été gagnées sur les tatamis.


Or Sasson, la star des + de 100 kilos

Du coup, les nouvelles stars du judo israélien comptent briller à Tel-Aviv durant ces trois jours de compétition. A commencer par le poids lourd de la délégation : Or Sasson.
A Rio en 2016, il avait tenu tête au Français Teddy Riner (absent à Tel-Aviv), dans un bras de fer puissant, avant de céder sur un waza-ari encaissé à l’ultime seconde lors de la demi-finale.
Il quitte finalement le Brésil avec le bronze autour du cou après avoir battu le Cubain Garcia Mendoza.
Or Sasson, c’est aussi ce judoka qui a été au cœur de la polémique au Brésil. A la fin d’un combat gagné par l’athlète israélien, l’Egyptien lslam El Shehaby avait refusé de lui serrer la main.
L'Egypte avait finalement envoyé une lettre de félicitations à Israël en guise d’excuses pour le comportement du judoka. L’attitude d’El Shehaby, contraire à l’esprit olympique, avait suscité une polémique mondiale.
Si l'Egypte est l'un des rares pays arabes à avoir fait la paix avec Israël, son opinion publique reste largement hostile à l’Etat hébreu.
Depuis Rio 2016, Or Sasson est un des sportifs les plus célèbres en Israël. Sans Riner, il sera le favori à domicile.

Votre avocate en Israël... 

Un pôle d'exellence devenu efficace

A Rio, Yarden Gerbi, judokate chez les moins de 63 kilos, déjà star dans son pays, avait aussi ramené le bronze. Désormais retraitée des tapis, elle reste comme la première Israélienne à monter sur le podium des JO depuis Yael Arad, en argent à Barcelone en 1992.
Mais le pôle d’excellence du judo israélien qui compte 150 athlètes a largement investi pour continuer la progression. Malgré le refus des Emirats arabes unis de voir les judokas israéliens combattre sous leurs couleurs, et de jouer leur hymne lors du Tournoi d’Abu Dhabi en octobre 2017, ceux-ci sont repartis avec cinq médailles.
Jamais Tel-Aviv n'a connu une compétition de cette ampleur dans les Arts martiaux, alors que la discipline japonaise s’est imposée comme un sport phare en Israël ces dernières années.
« Suite aux victoires que nous avons remportées, nous avons demandé à accueillir un tel évènement », a déclaré Moshe Ponte, président de la Fédération israélienne de judo sur I24News.
Si le football et le basket restent les sports les plus médiatisés, les Championnats d'Europe de judo qui se déroulent tous les ans depuis 1951 devraient être largement suivis.
Pour cette 67e édition, 375 judokas venant de 44 Etats seront présents dans cette ville située sur la côte méditerranéenne.

Source RFi
Suivez-nous sur FaceBook ici:
Suivez nous sur Facebook... 
Sommaire
 Vous avez un business ? 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire