lundi 30 avril 2018

10 jeunes sont morts après une crue, trois arrestations....


La police israélienne a arrêté trois responsables d’une institution de préparation militaire pour établir les responsabilités dans la mort de dix lycéens emportés par une crue brutale lors d’une excursion organisée malgré des conditions météo dangereuses, a-t-elle indiqué vendredi.......Détails........

Deux des responsables de l’institut ont été incarcérés, un autre placé en résidence surveillée, a ajouté la police. Un précédent bilan faisait état de la mort de neuf jeunes garçons et filles âgés de 17 ou 18 ans. Le corps d’une dixième victime, une jeune fille, a été retrouvé dans la nuit.
Les victimes prenaient part avec un groupe d’environ 25 jeunes à une excursion au sud de la Mer morte quand ils ont été emportés, dans un environnement escarpé où les intempéries peuvent provoquer une soudaine et dangereuse montée des eaux, notamment dans des gorges à sec une grande partie de l’année.
Des précipitations exceptionnelles pour cette période de l’année s’etaient abattues sur Israël depuis quelques jours et les Israéliens se demandent pourquoi ces conditions climatiques ont été ignorées.
La presse a publié les échanges sur les réseaux sociaux de participants exprimant leur inquiétude avant l’excursion.

Votre avocate en Israël... 

Sortir dans de telles circonstances, c’est «jouer avec le destin», disait l’une d’elles à une amie. «On va mourir», s’angoissait-elle quelques heures avant de périr.
Le groupe faisait une pause dans le lit d’un cours d’eau quand il a été surpris par l’arrivée des eaux, a rapporté la presse.
La pittoresque gorge de Nahal Tsafit peut se transformer en un instant en un piège mortel, soulignent les journaux.
Les jeunes, venus de plusieurs lycées du pays, participaient à une sortie de quelques jours organisée par un institut pré-militaire dans lequel ils envisageaient de s’inscrire après la fin de leur scolarité cet été. Des dizaines d’instituts préparent pendant un an les jeunes au service militaire tout en etudiant, obligatoire pour tous, garçons et filles.
Bné Tzion, l’institut de Tel-Aviv qui organisait l’excursion, est ouvert aux filles et garçons et mélange religieux et laïcs.
«L’Etat d’Israël est en deuil après la disparition de ces jeunes dont la vie a été brutalement brisée par cette catastrophe», s’est ému le Premier ministre Benjamin Netanyahou. 
Les intempéries ont également causé mercredi la mort d’un adolescent bédouin dans le sud d’Israël et d’une Palestinienne de 17 ans en Judee Samarie.

Source Israel Magazine
Suivez-nous sur FaceBook ici:
Suivez nous sur Facebook... 
Sommaire
 Vous avez un business ? 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire