mercredi 7 mars 2018

La Knesset vote pour réduire les fonds de l'AP destinés à rétribuer des terroristes


La Knesset (Parlement israélien) a voté lundi pour une mesure appelant à déduire du financement destiné à l'Autorité palestinienne l'argent versé aux personnes reconnues coupables de terrorisme et à leurs proches. En 2017, les paiements effectués aux terroristes et à leurs familles ont dépassé les 347 millions de dollars ce qui représente 7% du budget de l'AP, a précisé le ministère israélien de la Défense Avigdor Lieberman........Détails.........

Le projet de loi, mené par Elazar Stern (Yesh Atid), et Avi Dichter (Likoud), a recueilli 52 voix à la Knesset, contre 10 qui se sont opposées au projet de loi.
"Tant que l'Autorité Palestinienne financera la terreur, et tant que l'argent pour ce paiement passera à travers nous, la Knesset et le Comité des Affaires Etrangères et de la Défense ne pourront pas fermer les yeux", a affirmé M.Dichter.
"Nous ne servirons pas d'intermédiaire pour le transfert de fonds terroristes", a-t-il prévénu.
M. Lieberman a salué le projet de loi, ajoutant que l'argent qui ne sera pas versé à l'AP servira à aider les victimes du terrorisme.
"Bientôt, ce théâtre de l'absurde prendra fin", a-t-il assuré. "Les salaires des terroristes que nous refuserons à Abbas seront utilisés pour prévenir le terrorisme et indemniser les victimes."

Votre avocate en Israël... 

Les Palestiniens, représentés par des groupes tels que l'OLP, versent actuellement des paiements mensuels à la famille de tout Palestinien incarcéré ou "mort en martyr" après avoir perpétré une attaque terroriste.
Actuellement, un prisonnier palestinien qui purge une peine de 3 à 5 ans, reçoit environ 580 dollars par mois.
Ce chiffre peut tripler pour une peine de 20 à 30 ans, et peut inclure des paiements supplémentaires pour les Palestiniens qui sont mariés, ont des enfants, ou qui sont résidents de Jérusalem ou citoyens israéliens.
Les États-Unis cherchent également des moyens de légiférer les paiements aux Palestiniens.
Un projet de loi nommé "Taylor Force Act", du nom d'un ressortissant américain tué dans un attentat terroriste de Tel-Aviv, a attiré l'attention de plusieurs législateurs, appelant à une réduction du financement de l'AP s'ils ne cessent pas le versement de leurs rétributions mensuels.

Source I24News
Suivez-nous sur FaceBook ici:
Suivez nous sur Facebook... 
Sommaire
 Vous avez un business ?   

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire