mercredi 14 mars 2018

La bourse du diamant de Tel-aviv lance sa cryptomonnaie


L’Israel Diamond Exchange a signé un contrat avec la start-up Carats.io pour lancer une cryptomonnaie unique en son genre puisqu’elle sera adossée à hauteur de 50% à la valeur de ses réserves de diamants.  Il s’agit d’un sacré revirement pour l’IDE qui semblait jusqu’ici ne nourrir aucun intérêt pour les technologies......Détails.......


IDE, une référence de la Bourse israélienne du diamant, est localisé dans la tour Shimson trônant dans une banlieue de Tel-Aviv (Ramat Gan).
Carats.io est quant à elle une start-up dont l’expertise se confirme dans le big data de l’industrie du diamant et des pierres précieuses.


Le partenariat entre les deux marques date de début février. Leur objectif est de mettre en place deux devises digitales reposant sur la technologie Blockchain, d’après les explications d’Eli Avidar, directeur général de l’IDE.
 Ils comptent par le biais de cette technologie « transformer le diamant en une commodité afin de la monétiser » selon Nadav Perl, Directeur commercial de Carats.io.


Votre avocate en Israël... 

Il y a de cela quelques semaines, ils ont lancé un premier token nommé « Cut ». Il s’agit d’une cryptodevise interne dédiée seulement aux professionnels. Elle a été créée pour faciliter et favoriser les transactions entre joailliers et fournisseurs.
Un deuxième token baptisé « Carat » sera mis à disposition du grand public d’ici quelques mois. Cette monnaie digitale sera adossée à hauteur de 50 % des prix de l’ensemble des diamants certifiés et déposés dans un coffre audité par l’IDE.
Ce dernier compte ainsi rassurer les potentiels investisseurs et crédibiliser les cryptomonnaies aux yeux de la Banque d’Israël.


Source Pix Geeks
Suivez-nous sur FaceBook ici:
Suivez nous sur Facebook... 
Sommaire
 Vous avez un business ?  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire