Chargement...

mercredi 2 août 2017

Vidéo : La première veste intégralement imprimée en 3D et disponible à la vente en ligne est Israélienne !

 

Coco Chanel disait : « Pour être irremplaçable, il faut être différent. » S’il y a une styliste qui a construit son travail autour de cette maxime c’est bien Danit Peleg. Cette jeune designer Israélienne vient de divulguer la première pièce de prêt-à-porter intégralement imprimée en 3D disponible à la vente en ligne......Détails et Vidéo......


Cette fascinante créatrice de mode s’est lancée il y a quelques années le défis de créer des vêtements imprimés en 3D.
Elle découvre le monde de l’impression 3D grâce aux équipes TechFactoryLab et XLN et utilise des machines du fabricant espagnol BQ.
Très vite, elle se heurte à la rigidité des matériaux PLA proposés et collabore avec la société espagnole Recreus pour l’utilisation de filaments flexibles FilaFlex.
Quelques 2000 heures d’impression plus tard, elle pouvait présenter sa première collection composée de 5 ensembles.
C’est aujourd’hui en collaboration avec l’entreprise américaine Gerber Technology qu’elle s’est lancée dans la production de cette veste entièrement 3D imprimée.


La collection « The Birth of Venus »

Depuis ce vendredi, Danit Peleg a mis en ligne sur son site la veste en question à un prix de revente unique de 1500 euros, le prix à payer pour obtenir une pièce unique.
Pour cette somme, les clientes pourront personnaliser leur veste aux mesures de leur buste mais auront également la possibilité de choisir le coloris ainsi qu’un message personnel incrustré dans le dos.
Le prix peut paraître extravagant mais il faut prendre en compte que la fabrication d’une seule de ces vestes nécessite 100 heures d’impression, et englobe également le coût des matériaux et les temps d’assemblage des pièces explique la designer.
Une collection qui sera d’ailleurs produite à 100 exemplaires seulement. En prenant un peu de recul sur l’aspect exclusif du produit et en comparant avec des pièces sur-mesure de grand couturiers, le prix de la veste ne semble plus si sur-coté que ça.


5 minutes nous ont suffit pour personnaliser notre veste 3Dnatives

Et Danit Peleg ne compte pas s’arrêter là dans ses créations imprimées en 3D. En 2 ans à peine, elle a réussi à réduire de plus de 3 fois le temps d’impression de cette veste, une prouesse quand on sait qu’elle n’utilise que de simples imprimantes 3D de bureau.
De son point de vue, l’impression 3D nous permettra dans un futur proche de dessiner un vêtement sur ordinateur et de l’imprimer dans la foulée sur une imprimante personnelle ou chez un service d’impression au coin de la rue. Retrouvez pour l’occasion notre TOP 12 des applications de l’impression 3D au service de la mode.
Danit voit le futur de son entreprise se concentrer sur la réalisation d’une plateforme collaborative en ligne permettant de télécharger ou créer des designs à imprimer chez soi. « Pour un jeune designer cela pourrait être une plateforme formidable » conclut-elle.

 
 
En vidéo, la présentation des créations de Danit Peleg :



 
 
 
 


Source 3D Natives et Koide9enisrael
Suivez-nous sur FaceBook ici:
Suivez nous sur Facebook...
Sommaire

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire