Chargement...

jeudi 13 juillet 2017

Sept arrestations dans l'affaire des sous-marins allemands



Sept personnes ont été arrêtées en Israël depuis le début de la semaine dans une affaire politico-judiciaire: l'achat de trois sous-marins allemands par l'armée israélienne dans des conditions qui restent à éclaircir. La justice s'interroge sur le versement de possibles pots-de-vin et sur d'éventuels abus de confiance. Une affaire qui pourrait remonter jusqu'au Premier ministre.



Le procureur général l'avait précisé lors de l'ouverture de l'enquête : « Benyamin Netanyahu n'est pas un suspect dans cette affaire ».
Mais c'est bien vers le chef du gouvernement que les regards se tournent. D'autant plus que l'un des suspects arrêtés lundi matin est son cousin et avocat personnel, un homme décrit comme son plus proche confident.
L'unité anticorruption de la police cherche à vérifier la légalité de ce contrat de plusieurs millions de dollars prévoyant l'achat de trois sous-marins au groupe allemand Thyssenkrupp.
Un contrat passé sans appel d'offres et auquel l'ancien ministre de la Défense depuis limogé, Moshe Ya'alon, était opposé.
Des comptes bancaires à Chypre ont notamment été découverts, ils auraient pu servir au versement de pots-de-vin.
Le rôle de David Shimron, l'avocat de Benyamin Netanyahu, interroge, car cet homme de confiance du Premier ministre était aussi l'avocat du constructeur allemand qui a décroché ce contrat.
Benyamin Netanyahu, lui-même, pourrait finalement être entendu dans cette enquête.
Et des trois affaires où son nom est cité, celle-ci est considérée comme potentiellement la plus embarrassante pour lui.
Par Guilhem Delteil

Source RFi
Suivez-nous sur FaceBook ici:
Suivez nous sur Facebook...
Sommaire

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire