Chargement...

jeudi 6 juillet 2017

Pour la première fois en Israël, une femme infectée par le virus Zika a dû avorter....

 

Pour la première fois en Israël, une femme enceinte infectée par le virus Zika a dû arrêter sa grossesse par crainte que le fœtus ne soit également infecté....Détails......



Jusqu'à présent, 30 personnes ont été touchés par le virus Zika en Israël, tous l'ont contracté dans des pays etrangers et notamment en Amérique du Sud, cependant, jamais une femme n'avait avorté en raison de cette contamination (aucune femme enceinte en Israël n'avait encore été contaminé par Zika...).
Si le virus Zika infecte un fœtus, cela peut entrainer une malformation du crâne associée à un retard mental.
Le couple, des résidents du centre d'Israël dans la trentaine sont revenu d'une lune de miel en Thaïlande.
Le femme a été diagnostiquée à l'hopital Tel Hashomer, comme la grande majorité des femmes enceintes ou qui ont plannifié une grossesse et qui sont de retour d'un voyage à l'étranger.
Ce test est recommandé par le ministère de la santé.
Le Professeur Eli Schwartz, directeur de l'Institut de médecine tropicale de l'hopital Tel Hashomer, a déclaré : " Le couple est venu faire le test après leur retour de la Thaïlande. La femme n'avait aucun symptôme de la maladie mais nous savons qu'une personne peut être infectée sans vraiment developper les symptômes habituels.
Lorsque l'infection intervient au cours du premier trimestre de la grossesse, il y a une probabilité de 10% à 50% que l'infection arrive au fœtus. Le couple n'a pas voulu prendre de risques et demandé un avortement. C'est le seul cas que nous ayons eu à ce jour en Israël».
 
Source Koide9enisrael
Suivez-nous sur FaceBook ici:
Suivez nous sur Facebook...
Sommaire

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire