Chargement...

dimanche 9 juillet 2017

Nikki Haley : la résolution de l'UNESCO sur Hébron est un "affront à l'histoire"

 

Les Etats-Unis ont déclaré vendredi qu'ils étudiaient leurs liens avec l'UNESCO après que l'agence "culturelle" des Nations Unies ait déclaré que la vieille ville de Hébron était un "site patrimonial palestinien en péril"......Détails........



Nikki Haley, l'ambassadrice des Etats-Unis à l'ONU, a déclaré que la décision de l'UNESCO était un "affront à l'histoire" et "discrédite davantage une agence des Nations Unies déjà très douteuse".
"Le vote d'aujourd'hui ne fait rien de bon et cause beaucoup de mal," a déclaré Haley dans un communiqué.
"Les Etats-Unis évaluent actuellement le niveau approprié de son engagement continu à l'UNESCO" suite au vote, a-t-elle ajouté.
12 pays ont voté en faveur de la résolution de vendredi alors que trois s'y sont opposés et six pays se sont abstenus.
Le premier ministre Benyamin Netanyahou a fustigé le vote comme "une autre décision délirante" et a ordonné de réduire d'un million de dollars supplémentaires les fonds qu'Israël paie à l'ONU."
L'argent sera plutôt transféré à la création d'un "Musée du patrimoine du Peuple Juif à Kiryat Arba et Hevron," et à d'autres projets patrimoniaux liés à Hébron.
Haley est très critique envers l'ONU et son parti pris anti-israélien. Avant le vote de vendredi elle a envoyé une lettre au secrétaire général de l'UNESCO, Irina Bokova, dans laquelle elle déclarait que l'autorité palestinienne mentait quand elle disait que le Caveau des Patriarches, un des lieux les plus sacrés du judaïsme, risquait d'être détruit par Israël.
Elle a déjà précédemment critiqué un rapport anti-israélien publié par le haut commissaire aux droits de l'homme de l'ONU, qui a proposé de "conseiller et soutenir" les efforts visant à créer une base de données d'une "liste noire" des entreprises opérant en Judée, en Samarie, sur le Golan et à Jérusalem Est.
Haley a déclaré que le rapport "est remplis de biais anti-israéliens," et a ajouté que "non seulement cela nuit à la crédibilité du conseil des droits de l'homme en matière de droits de l'homme, mais il souligne à nouveau le parti pris injuste de l'ONU en ce qui concerne le conflit israélo-palestinien."
Source Juif.Org
Suivez-nous sur FaceBook ici:
Suivez nous sur Facebook...
Sommaire

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire