Chargement...

mardi 4 juillet 2017

Netanyahou a visité le porte-avions américain USS George H. W. Bush à Haïfa

 

Le Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahou, a visité le porte-avions américain USS George H. W. Bush qui a accosté au port de Haïfa lundi, accueillant le navire et son équipage en Israël, qu'il a qualifié de "porteur d'idéaux américains sur une mer de despotisme".......Détails.........



L'arrivée du navire à Haïfa le 1er juin marquait la première visite d'un porte-avions américain dans un port israélien depuis près de deux décennies, la dernière en date étant la visite de l'USS Dwight D. Eisenhower en avril 2000.
"Tellement de choses se sont passées au cours des deux dernières décennies. Notre alliance s'est renforcée et est plus puissante", a déclaré Netanyahou.
"Et nous reconnaissons une vérité fondamentale: Israël n'a pas de meilleur ami que les États-Unis d'Amérique, et les États-Unis pas de meilleur ami qu'Israël", a ajouté le Premier ministre.
Netanyahu a salué l'USS George H.W. Bush, utilisé dans l'opération "Inherent Resolve" pour mener des attaques aériennes contre l'Etat islamique (EI) en Irak et en Syrie, comme "un symbole au monde de liberté et de victoire".
"Ce grand porte-avions est une île flottante américaine. C'est un symbole au monde de liberté et de victoire ", a indiqué le Netanyahou avant d'ajouter "la guerre contre l'EI devrait être vue pour ce qu'elle est: un conflit entre le Bien et le Mal. Et tous les matelots de ce navire devraient être énormément fiers que vous servez le côté du Bien".
"Je vous remercie, le peuple d'Israël vous remercie, et le monde libre vous remercie", a-t-il répondu aux applaudissements.
"Israël aussi est un symbole du monde libre, de la victoire, et cela aide aussi à protéger le monde contre la terreur. Israël se positionne également sur la ligne de front dans la bataille entre la civilisation et l'obscurité", a déclaré Netanyahou.
Le navire de 333 mètres de long et de 20 étages, alimenté par deux réacteurs nucléaires, est le plus grand porte-avions au monde. Trop imposant pour accoster au port de Haïfa même, il a été ancré à quatre kilomètres de la côte littorale.
Netanyahou, notant que le coût du navire de guerre sans ameublement et avion, coûte environ 11 milliards de dollars, a plaisanté: "Nous en prendrons deux".
Saluant la force de l'alliance militaire entre les Etats-Unis et Israël, Netanyahou a déclaré que pour sécuriser et défendre la paix, "nous devons être en mesure de nous défendre contre ceux qui veulent couper la tête de nos sociétés communes".
"Israël et l'Amérique partagent les mêmes valeurs et la même vision. Notre force découle de nos démocraties, de notre diversité et de notre dévouement à la liberté individuelle. Nous sommes à la fois un peuple aimant la paix, mais nous reconnaissons que parfois nous devons combattre les ennemis de la paix, ceux qui veulent couper la tête de nos sociétés communes", a affirmé le Premier ministre israélien.
Le navire emploie 75 avions et 4.000 personnes, dont beaucoup sont actuellement en Israël en congé.
Les forces navales américaines ont déclaré dans un communiqué de presse que "le renforcement des partenariats lors des visites portuaires démontre notre engagement commun à promouvoir la sécurité et la stabilité dans toute la région".
L'amirale Michelle J. Howard, commandante des Forces navales américaines en Europe et en Afrique, a déclaré que la visite de l'USS George H.W. en Israël est une "métaphore de la force des liens entre nos pays".
"Les Etats-Unis ont eu des engagements militaires importants avec Israël. Le George Herbert Walker Bush est un atout stratégique. Sa mobilité associée à ses capacités signifie qu'elle peut projeter cette force partout dans le monde. Lors cette visite en Israël, la puissance du GHWB est une métaphore de la force des liens qui unit nos pays ", a déclaré Howard.
"J'aimerais remercier les Israéliens pour nous avoir accueilli et pour prendre soin de nos marins", a-t-elle ajouté.
L'USS George H.W. Bush a récemment participé à des altercations avec les milices chiites en Syrie, alliées du régime d'Assad et soutenues par l'Iran.
Le navire partira le port de Haïfa mercredi et reprendra sa mission contre l'EI à l'est de la mer Méditerranée.
Le port de Haïfa était dans les années 1980 et 1990 le port d'attache de la Sixième Flotte de la Marine américaine. Les navires américains ont cessé d'accoster dans la ville israélienne pendant la deuxième Intifada en l'an 2000.
Israël est le principal bénéficiaire de l'aide américaine en matière de Défense, recevant 3,8 milliards de dollars par année sur 10 ans dans le cadre d'un accord historique de 2016.
Koide9enisrael avait publié un article sur ce porte-avion le 19 juin ici :

Source I24News
Suivez-nous sur FaceBook ici:
Suivez nous sur Facebook...
Sommaire

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire